La RDC présente au forum «Devac infrasfuture» en Afrique du Sud

0
527

Kinshasa, 06 mai 2021(ACP),- Le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), Anthony Kinzo Kamole a représenté la République Démocratique du Congo (RDC), du 05 au 06 mai à Cap Town en Afrique du Sud, au forum «DEVAC INFRASFUTURE» placé sous le thème : «Faire face à la nouvelle réalité : l’infrastructure comme moteur clé du progrès en Afrique», indique un communiqué de presse de cette institution reçu jeudi à l’ACP.

Selon la source, ce forum annuel d’affaires est un lieu où les décideurs du secteur privé, les dirigeants de multinationales, les investisseurs internationaux, les Gouvernements africains et diverses autres institutions se réunissent pour relever les défis auxquels est confronté le secteur des infrastructures dans le continent africain.

Ces assises se sont déroulées sous forme de conférences et d’expositions consacrées aux rôles essentiels que peuvent jouer les décideurs et les acteurs clés des secteurs publics et privés, les investisseurs internationaux ainsi que les institutions de promotion de l’investissement dans la construction d’infrastructures, indispensables au regard du contexte économique rendu plus difficile par la situation sanitaire.

Invité à prendre la parole lors d’une session spéciale consacrée à la RDC, le directeur général de l’ANAPI a présenté en détails aux hommes d’affaires présents à ce Forum, les multiples opportunités d’affaires qu’offre la RDC dans le secteur des infrastructures ainsi qu’une série de projets prioritaires touchant les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, de l’industrie, des Nouvelles technologies de l’information et de la communication et de la formation du capital humain.

Revenant longuement sur les multiples avancées que le pays a enregistrées ces dernières années en termes des réformes pour assainir le climat des affaires, M. Anthony Nkinzo n’a pas manqué de pointer le très faible niveau des investissements directs étrangers (IDE) réalisés entre les pays africains. Aussi, a-t-il, insisté sur l’importance d’intensifier la coopération économique et commerciale intra-africaine, afin de permettre au continent de faire face aux enjeux de l’heure.

Auparavant, le conseiller technique en charge des projets d’infrastructures du Président de la République, Bodom Matungulu, , a exposé sur le thème intitulé : «Comprendre les stratégies de croissance transformationnelle et identifier les opportunités de croissance en RDC : élaborer et mettre en œuvre des solutions de financement pour les projets d’infrastructures et industriels (ponts, routes et rails) de la RDC».

Le Forum  qui a réuni plus de 40 (quarante) intervenants, 15 (quinze) exposants et une centaine de participants venus de plus de 25 (vingt-cinq) pays différents, a  permis à tous les participants de partager leurs expériences et de discuter des solutions innovantes et de partenariats commerciaux qui contribueront à développer, ou à améliorer l’avenir des infrastructures dans toute l’Afrique, rappelle-t-on. ACP/Fng/Ngz/GGK/MNI