Les motocyclistes de la commune de Masina sensibilisés au respect des gestes barrières par la JOC

0
140

Kinshasa, 06 mai 2021(ACP).- La jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) et la Confédération syndicale du Congo, deux structures syndicales du Mouvement ouvrier chrétien au Congo (MOCC) ont sensibilisé les motocyclistes de la commune de Masina au respect des gestes barrières afin de lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19 à travers la ville de Kinshasa.

Cette campagne de sensibilisation a bénéficié de l’appui de l’ACV-CSC/Belgique et We social mouvements (WSM). La campagne menée par la jeunesse de cette structure syndicale vêtue en Tee-shirt avec la mention « Covid-19, tu ne passeras pas par moi » a débuté mercredi dans cette commune où son bourgmestre Kapuku a reçu en premier un kit comprenant des gels hydro-alcooliques, des cache-nez et des étiquettes, suivi de son personnel ainsi que des policiers œuvrant  dans cette juridiction pour leur permettre de se protéger contre cette maladie.

Le bourgmestre Kapuku a salué cette initiative qui permet de lutter contre la propagation de cette maladie, avant d’inviter ses administrés  aux respects des gestes barrières.

Après la commune, les membres de la JOC ont poursuivi cette campagne auprès des motocyclistes de cette municipalité en leur distribuant des kits. Il s’agit des motocyclistes œuvrant au marché Liberté et ceux travaillant sur la route Kulumba qui ont reçu les gels hydro alcooliques et des cache-nez.

Prenant la parole, la vice-présidente de la JOC, Mme Nahomie Mayombe s’est réjouie de la promptitude avec laquelle les motocyclistes de Masina ont adhéré, avant de souligner la nécessité de cette action qui s’inscrit dans la logique de la sensibilisation de cette catégorie de personnes souvent exposées dans leur métier de transporteur.

Pour la secrétaire générale chargée de la communication à la CSC, Mme Aisé  Atu, le choix de la commune de Masina s’explique par sa forte densité de la population afin de leur permettre de maitriser tous les gestes barrières.

Le président des motocyclistes de la ville de Kinshasa, André Komonia a aussi loué l’initiative de la JOC et de la CSC tout en appelant les autres structures congolaises à emboiter les pas pour arrêter cette maladie qui endeuille plusieurs familles. ACP/Zng/GGK/May