Matinée d’échange entre jeunes de l’Association «AJICC» sur la jeunesse congolaise face aux enjeux politiques

0
114

Kinshasa, 06 mai 2021(ACP).- Le  coordonnateur de l’Association des jeunes indépendants, consciencieux du Congo (AJICC) dans la commune de N’djili, Alfred Kalonji a appelé, jeudi, ses membres à bannir les antivaleurs, notamment la recherche du gain facile et la tricherie afin d’instaurer une éducation plus rigoureuse, intégrale et obligatoire pour se tailler une place de choix face aux enjeux politiques de l’heure, au cours d’une matinée d’échanges sous le thème :«La jeunesse congolaise et le positionnement politique».

M. Kalonji qui a organisé cette activité dans le but de faire participer les jeunes dans la politique du pays, a indiqué que cette rencontre permet à aider ces derniers à faire face aux divers enjeux politico-économiques et contribue au combat contre l’égarement de cette frange de la population en proie à des manipulations politiciennes.

Noyée dans des futilités de toutes sortes, a-t-il poursuivi, la jeunesse est incapable de distinguer l’essentiel de l’accessoire, accusant non seulement les gouvernants qui n’arrêtent aucune politique pour les jeunes mais aussi les parents qui abandonnent leurs enfants à l’éducation diffuse, créant en eux, un doute et un sentiment d’incapacité qui les poussent souvent au désordre.

Il a enfin exhorté les jeunes à savoir dire non à l’éducation diffuse et aux antis-valeurs et à se battre aussi pour le rajeunissement de la classe politique et de la gestion de la chose publique en perspective d’une RDC meilleure et émergente. ACP/Fng/Ngz/GGK/MNI