Satisfaction de l’ONG «CEPADHO» pour l’instauration d’un état de siège au Nord-Kivu et en Ituri

0
107

Kinshasa, 06 mai 2021(ACP).- Le vice-président du conseil d’administration de l’ONG «Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO)», Omar Kavota en séjour de travail à Kinshasa, s’est dit satisfait jeudi, au cours d’un entretien avec l’ACP, de la décision prise par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de décréter l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Pour M. Kavota, cette décision serait la réponse à sa demande adressée récemment aux autorités en vue de mettre fin au terrorisme dans l’Est du pays, estimant que le président de la république a compris qu’il fallait mettre des moyens à la taille de l’ennemi pour mieux le combattre.

«Au lendemain de la désignation des «ADF/MTN» comme mouvement terroriste mondial affilié à l’Etat islamique d’obédiences syrienne et irakienne, nous avons suggéré au chef de l’Etat de décréter l’Etat de siège sur cette partie, étant donné que nous avons été persuadé que cette partie de la république était assiégée par des forces terroristes et qu’il fallait des moyens robustes, des stratégies adaptées à la taille de cet ennemi», a-t-il indiqué.

Toutes les forces vives du pays invitées à ne pas s’ériger en obstacle contre cette mesure

Par ailleurs, le vice-président de cette ONG a invité toutes les forces vives du pays à ne pas s’ériger en obstacle contre cette mesure en vue de garantir sa réussite. «Nous nous réjouissons de voir que le chef de l’Etat s’est montré attentif à notre vœu. Et nous disons que c’est à ce prix que nous pouvons aspirer à la paix et à la sécurité véritable. Nous n’avons pas d’intérêt à nous ériger en obstacle à cet Etat de siège décrété par le chef de l’Etat et nous voulons ici appeler les forces vives de s’approprier cette mesure présidentielle pour qu’elle soit une réussite», a-t-il conclu.

Il sied de rappeler que le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a proclamé l’état de siège pour une durée de 30 jours à dater de jeudi 6 mai 2021, sur toute l’étendue de la province de l’Ituri et de celle du Nord-Kivu, aux termes de deux ordonnances rendues publiques lundi dernier. ACP/Fng/Ngz/GGK/MNI