Le Président Félix Antoine Tshisekedi satisfait de clauses renégociées pour la construction du port de Banana

0
321

Kinshasa,  07 mai 2021 (ACP).- Le Président de la République,  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est dit satisfait des clauses renégociées pour la construction du port en eaux  profondes de Banana, a indiqué le directeur Afrique du groupe MP World, Suhail Al Banna, à l’issue de l’audience que le Chef de l’État lui a accordée mercredi avec sa délégation à la cité de l’Union africaine.

Selon une source proche de la présidence, cette audience fait suite au compromis obtenu par les partenaires sur la renégociation de certaines clauses de la convention initiale en vue de mieux servir les intérêts de la RDC et accompagner la croissance du pays.

Le directeur de cabinet du Chef de l’État,  Guylain Nyembo, pour la partie congolaise et le directeur Afrique du groupe DP World, Suhail Albanna, ont signé mercredi un accord sur la révision de certaines clauses du contrat ouvrant ainsi la voie au lancement prochain du chantier de construction du port de Banana en deux ans.

Le groupe DP World qui est chargé de construire le nouveau port de Banana, est une entreprise spécialisée dans le commerce international et la construction des terminaux maritimes. « Les travaux de construction du port en eaux profondes de Banana, à l’embouchure du fleuve Congo dans la province du Kongo central, durera deux ans », souligne la source.

La source a annoncé que les 34 clauses et sous-classes ont été revues en tenant compte des intérêts  de la RDC, ajoutant des orientations du Chef l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo sur la transparence dans la réalisation  de ce projet.  « A la suite de la signature de cet accord sur la révision de certaines clauses du contrat, un nouveau contrat revu et corrigé sera signé dans les  prochains jours pour permettre le début effectif des travaux du nouveau port de Banana », ajoute la source.

La construction du port en eaux profondes à l’embouchure  du fleuve Congo dans la province du Kongo central va favoriser l’accostage des grands navires et autres porte-conteneurs. Elle permettra également, la création d’emplois et maximiser les recettes domaniales et fiscales de l’État congolais. Pour rappel, la convention sur la construction  du port en eaux profondes de Banana, signé en mars 2018, avait expiré le 23 mars 2020 sans début d’exécution des travaux. ACP/Fng/nig