Les experts du Fonds de promotion de l’industrie  formés sur les méthodes d’évaluation d’un projet

0
89

Kinshasa, 07 mai 2021 (ACP).- Les experts du Fonds de promotion de l’industrie (FPI) ont été outillés sur les méthodes d’évaluation d’un projet,  au cours d’une formation de deux semaines organisée par la haute  direction  de cet établissement public qui s’est clôturée mercredi à Kinshasa.

Selon cet établissement public qui a rendu publique vendredi les conclusions de cette formation, ces assises avaient pour objectif d’outiller les experts de FPI en techniques d’analyses de projet et de renforcer leur capacité  en évaluation d’un projet. Trois modules ont constitué la matière  dispensée durant cette session formation à savoir, l’évaluation, la supervision ainsi que les rapports d’achèvement  des projets.

La même source   note  que  les nouvelles théories  acquises ont permis à ces analystes venus de trois directions  de cet établissement public, à savoir la direction des projets, de la supervision et la direction des études d’améliorer leur rendement . « Cette formation  est très importante car elle va  aider à compléter un certain nombre  d’éléments que  nous ne maitrisions pas. De ce fait, nous  étions  toujours interpellés  lors de la défense des projets  et même au  moment des échéances  de certains projets, notamment dans la défense et la supervision des projets », a déclaré le responsable  du service d’évaluation du FPI, Bénie Ngavuka.

Pour  le responsable du service  de crédit, Denis Mulenga, cette formation  contribue énormément à l’amélioration des méthodes  de travail de différents rapports techniques que le FPI  pourra faire.

Le Directeur  de la supervision  des projets au FPI Thaddée Mutware  a,  quant à lui, fait savoir que plusieurs  raisons ont motivé  l’initiative de cette formation. Pour lui, il est  recommandé chaque  fois, de faire le renforcement  des capacités parce que les données  changent, les théories d’analyses aussi  changent. Voilà , il était  grand temps  que les  analystes qui travaillent à la fois à l’évaluation et à la supervision  même  ceux qui font les études, obtiennent  un renforcement  des capacités  en ce qui concerne les nouvelles théories dans le souci de bien  faire  le travail.

Pour sa part, le Directeur général  du FPI, Patrice Kitebi Kibol, a indiqué que la maitrise de  nouvelles  méthodes d’évaluation des projets  va aboutir à la  production  d’un  rapport de qualité. Il a  souhaité  à ce  que  tous ceux qui sont au  cœur des opérations fassent le nécessaire pour que le  processus  de financement  des projets  soient excellents dans l’accomplissement  de leurs tâches. ACP/Fng/nig