Une mission de formation militaire de l’UE attendue au Mozambique

0
125

Kinshasa, 07 mai 2021 (ACP).- L’Union européenne au chevet du Mozambique confronté à une insurrection djihadiste dans la province de Cabo Delgado, ont rapporté vendredi des agences internationales de presse. La dernière attaque contre la localité de Palma, le 24 mars a fait des dizaines de morts. Bruxelles se propose d’envoyer une mission de formation militaire dans le pays, ont précisé ces sources.  » Il s’agira d’une mission militaire et le Portugal a déjà offert la moitié du personnel. En fait, le Portugal a déjà envoyé des instructeurs militaires, mais cette mission portugaise doit être considérée comme un premier pas et elle sera intégrée à celle de formation de l’Union européenne, si nous nous mettons finalement d’accord sur ce point. », a déclaré Josep Borrell, Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères.

Rien n’est donc gagné d’avance d’après ces sources qui soulignent que l’UE peine à s’entendre sur son rôle en matière de défense. A l’échelle régionale, l’Afrique du Sud n’exclut pas de participer à une éventuelle mission au Mozambique. Mais Pretoria pose ses conditions.  » Lorsque nous serons appelés à rejoindre une force en attente, l’Afrique du Sud sera toujours prête à remplir ses propres obligations continentales et régionales, mais en agissant toujours en accord avec nos organes régionaux ou continentaux. « , explique Cyril Ramaphosa, le chef de l’Etat sud-africain. Les attaques les djihadistes au Mozambique ont fait depuis 2017 près de 2 600 morts et plus de 67 000 déplacés. ACP/Fng/nig