Affrontements entre Palestiniens et policiers israéliens à Jérusalem-Est

0
127

Kinshasa, 09 mai 2021 (ACP).- Au moins 100 Palestiniens ont été blessés dans une série d’affrontements avec la police israélienne à Jérusalem-Est, dans la nuit de samedi à dimanche, a déclaré le Croissant-Rouge palestinien dans un communiqué repris par des médias internationaux.

Les affrontements près de la porte de Damas et du quartier musulman de Cheikh Jarrah, près de la Vieille ville, ont fait au moins 90 blessés parmi les manifestants palestiniens, selon le communiqué du Croissant-Rouge.

La police a déclaré dans un communiqué qu’elle avait, à deux reprises, brièvement expulsé des fidèles juifs du Mur des Lamentations, un lieu saint juif à Jérusalem-Est, après que des Palestiniens eurent lancé des pétards sur le site. Aucun blessé n’a été signalé.

De nouveaux affrontements ont éclaté dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est après la fin de la prière du matin, dimanche. Au moins 10 Palestiniens ont été blessés, dont cinq ayant reçu des balles en caoutchouc dans la tête, a indiqué le Croissant-Rouge. Les affrontements ont été déclenchés par la menace d’expulsion de dizaines de Palestiniens habitant à Cheikh Jarrah et les restrictions imposées par Israël pendant le mois sacré musulman du Ramadan.

Vendredi, environ 200 Palestiniens et 17 policiers israéliens ont été blessés dans des affrontements à Jérusalem-Est. Ailleurs en Cisjordanie occupée par Israël, les troupes israéliennes ont abattu deux Palestiniens et en ont blessé un troisième qui avaient ouvert le feu sur un poste militaire en Cisjordanie.

Dans le même temps, l’armée israélienne a renforcé sa présence en Cisjordanie avec des troupes de combat supplémentaires et a ajouté des batteries anti-roquettes Iron Dome dans la zone proche de Gaza. Cette mesure a été prise « conformément à l’évaluation de la situation en cours« , selon un communiqué militaire. Israël s’est emparé de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de la bande de Gaza lors de la guerre des Six Jours en 1967. Peu après la guerre, Israël a annexé Jérusalem-Est, qu’il considère comme faisant partie de la capitale israélienne. ACP/May