Le REFED pour l’appropriation de la Journée mondiale des familles par le ministère du genre

0
77
Carnet à mains, un préposé du HCR entrain d’enregistré une famille de pygmées dans un centre des déplacés de Dongo(RDC) à Betou(RCA) le 18/11/2009. Ph. Don John Bompengo

Kinshasa, 09 Mai 2021(ACP).- Mme Charlotte  Inga Nsona Diantome, secrétaire administrative du Réseau femmes et développement (REFED) a émis le vœu au cours d’un entretien samedi avec l’ACP  dans la commune de la Gombe, pour que le ministère du genre s’approprie la Journée mondiale des familles célébrée le 15 mai de chaque année, comme celle de la femme dont  elle s’occupe déjà bien.

Selon Mme Inga, la famille est la petite cellule sociétale qui ressemble à une boulangerie par laquelle passe tout être humain pour prendre forme ensuite servir la nation, elle doit donc  être célébrée avec faste.

La famille congolaise a perdu son essence et sa vraie valeur, a-t-elle indiqué à cause des nombreux problèmes notamment économique qui ont amené à la perte de l’image de ses membres.

Elle a ensuite décrié l’homosexualité et le recours à l’usage excessif des contraceptifs  même dans les foyers  pour éviter les grossesses, en violation du commandement biblique sur multiplication  des êtres humains pour pérenniser l’humanité. ACP/May