Nord-Kivu : suspension d’un cadre de l’enseignement primaire, secondaire et technique

0
398

Goma, 09 mai 2021 (ACP).- Le Gouverneur de la province, mis en congé, Carly Nzanzu Kasivita, a suspendu depuis le 04 mai courant le directeur provincial adjoint du SECOPE à la Province éducationnelle du Nord-Kivu III, dans le cadre de lutte contre les antivaleurs.

Il est reproché plusieurs griefs à M. Kabukeche Mungo Augustin de s’être illustré dans des actes de sabotage de la gratuité de l’enseignement primaire dès la rentrée scolaire 2019-2020.

L’implication dans l’engagement anarchique des enseignants et agents dans les écoles et antennes de la province éducationnelles Nord-Kivu III ainsi l’engagement de certains agents sans dossiers.

Kabukeche Mungo Augustin aurait également procédé à la modification des données de recensement de de certaines écoles en remplacement des enseignants fictifs en plus du recensement et la mécanisation de certaines écoles sans arrêté d’agreement. Un autre grief mis à la charge du DP adjoint du SECOPE/Nord-Kivu III est la délocalisation de certaines écoles recensées sur base de faux arrêtés scannés, des milieux accessibles vers ceux inaccessibles.

Ce cadre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique dont l’intérim sera assumé par Kazingufu Ndagije, est ainsi mis à la disposition du Secrétariat général à l’EPST. ACP/May