Plaidoyer de la société civile sur la situation politico-sécuritaire du Mai- Ndombe

0
227

Inongo, 09 mai 2021 (ACP).- Les membres des organisations de la société civile du Mai- Ndombe, réunis au sein du Cadre de concertation provincial de la société civile (CCPSC) ont sollicité l’implication du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité en vue d’une solution à la crise qui sévit au sein des institutions de cette province.

Au cours de cette réunion qui s’est déroulée le weekend-end dans la salle du Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), ils ont demandé l’intervention des instances nationales en vue d’instruire et de diligenter une mission d’inspection générale des finances pour établir toute la lumière sur le présumé  détournement dénoncé par les politiques.

Le vice-Premier ministre est appelé à  s’impliquer activement sur la situation sécuritaire et le manque de collaboration entre les différentes institutions de la province du Mai- Ndombe, notamment l’Assemblée provinciale, le gouvernement provincial et la Police nationale Congolaise.

Le cadre de concertation de la société civile rappelle aux élus du peuple leur mission de représenter le peuple, de contrôler le gouvernement provincial et de voter des édits, de privilégier d’abord les intérêts supérieurs de la population.

‘’Que le gouvernement veille au respect strict de l’ordre institutionnel établi en province, de privilégier l’intérêt supérieur de la province, l’unité, la paix, la sécurité, la collaboration et la cohésion provinciale, d’adopter un plan de développement de la province pour éviter de naviguer au gré de vague’’, ont recommandé les membres de CCPSC.

 Ils ont émis le vœu de voir les services de sécurité rester neutres et apolitiques afin d’aider les institutions provinciales établies à fonctionner sans heurts, instruisant également la population à dénoncer toute activité tendant à compromettre la paix sociale, d’éviter de se faire manipuler par les politiques.

Le cadre de concertation soutient et encourage l’esprit de franche collaboration, d’ouverture  au dialogue franc et sincère entre les animateurs provinciaux et s’engage à accompagner les institutions provinciales pour l’amélioration de la gouvernance, la paix et la sécurité, la lutte contre la corruption, l’avènement d’un état de droit, et la promotion du développement durable de la province. ACP/May