Kevin Kazadi proclamé docteur en économie et développement à l’UCC

0
157

Kinshasa, 09 mai 2021 (ACP).- L’Université catholique du Congo (UCC) a proclamé, vendredi, M. Kevin Kazadi Mbuyamba,  docteur en économie et développement, avec la mention « grande distinction », à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée « Inclusivité de la croissance comme mécanisme de réduction de la pauvreté et des inégalités en RDC : analyse stratégique et opérationnelle sur le secteur propagateur (1965-2018) ».

Le récipiendaire a affirmé que sa thèse de doctorat poursuit trois objectifs dont le premier est celui d’évaluer si la croissance économique de la RDC sous la période examinée est inclusive ou pas, en cherchant en même temps d’en déterminer sa source principale.

Il analyse, à travers le deuxième objectif, les différentes stratégies, les politiques ainsi que les programmes de développement de 1965 à 2018 en vue de dégager les causes de leurs échecs  en proposant les conditions nécessaires.

Le troisième objectif se penche sur la construction de différents modèles économiques en proposant une nouvelle interprétation de la problématique de la croissance, de la pauvreté et des inégalités en RDC. Le chercheur Kazadi Mbuyamba propose ainsi neuf conditions nécessaires qui concourent à la réussite des stratégies, des politiques et des programmes de développement en RDC.

Il s’agit de la stabilité du cadre macro-économique, du respect du principe de la continuité des services de l’Etat, la bonne gouvernance, la prise de conscience et éthique dans la gestion publique, la participation des acteurs, l’égalité dans le financement du programme de développement, la politique  et la qualité des institutions, l’existence de circuit de distribution  et de la technologie, la formation et l’investissement dans le secteur agricole.

Des recommandations sur le plan social, fiscal et démographique

Le récipiendaire a formulé plusieurs recommandations notamment  sur le plan social, fiscal, démographique, sanitaire,   de l’inclusivité financière et dans le secteur privé fort.

Kevin  Kazadi a recommandé, sur le plan fiscal, l’élargissement de l’assiette fiscale, le renforcement  du mécanisme de contrôle pour éviter l’évasion fiscale, la faveur à accorder au climat de développement des opérateurs économiques et des entreprises, la lutte contre le coulage des recettes et la lutte contre la  corruption, etc. Il a préconisé, sur le plan de l’inclusivité financière, la libération du système financier efficace permettant la mise en place des marchés financiers et la diversification de différents services financiers dans les provinces et la création des banques d’investissement en mettant un siège de représentation dans chaque province, etc.

L’impétrant a recommandé, sur le plan agricole, la création et l’installation de grandes entreprises de transformation des produits locaux dans chaque province pour faciliter l’accès à l’emploi de qualité et pour ainsi diminuer l’exode rural. Kevin  Kazadi a formulé  d’autres recommandations, à savoir, la création de parc agro-industriel dans chaque province en fonction des potentialités existantes en impliquant les acteurs principaux, la structuration de l’économie et l’encouragement ainsi que la formation de l’entrepreneuriat.

Il suggère, en outre, la planification familiale, l’amélioration de l’accès aux soins en milieu rural, la création de fonds national  de santé pour faire face à des pandémies qui surviennent de manière inattendue.

L’UCC certifiera le grade de docteur en économie et développement à Kévin Kazadi après la publication d’une partie de cette recherche doctorale dans un livre ou dans des revues nationales et internationales, a-t-on indiqué.

Le jury examinateur de cette thèse nommé par le recteur de l’UCC, l’Abbé Pr Léonard Santedi, était composé des professeurs Donatien Kabanga Musau, promoteur, Claude Sumata Motokula et Onésime Kukatula Falash, co-promoteurs ainsi que des professeurs  Edgar Makunza , Venance Opanga et François Kabuya, membres du jury.

ACP/Fng/nig