L’agriculture demeure un secteur à la portée de la femme pour favoriser son autonomisation

0
255

Kinshasa, 10 mai 2021 (ACP).- La coordonnatrice de l’ONG «Femme en développement», de la commune de Ngaba, Yvette Kokala, a indiqué aux femmes membres de sa structure que l’agriculture demeure le secteur à la portée de la femme pour favoriser son autonomisation, lors d’un échange sur les stratégies pratiques pour l’épanouissement humain organisé lundi au siège de l’association.

Mme Kokala a fait savoir à ses interlocutrices que l’agriculture n’exige  pas des moyens colossaux, ajoutant qu’on peut commencer par cultiver un jardin potager dans la parcelle et bien entretenir ce champ pour attendre le fruit que va générer la récolte.

Elle a rappelé que les travaux champêtres peuvent contribuer grandement à combattre la sécurité alimentaire qui sévit dans de nombreuses familles et même dans des entités, avant de noter que  les produits agricoles ont toujours une place importante dans des marchés, étant donné que tout le monde a besoin de manger.

Pour la coordonnatrice de cette ONG qui insiste sur le fait qu’il n y a pas de honte à cultiver, aussi longtemps que de grandes dames de ce pays s’y  adonnent, une femme sage peut, avec les travaux des champs, s’autofinancer, nourrir son foyer et assurer la scolarité de ses enfants. ACP/Fng/nig