Les experts de la Zambie et de la RDC proposent  la mise en place d’une structure dénommée « Autorité de la rivière Luapula » entre les deux pays

0
364

Lubumbashi, 10 mai 2021 (ACP).-Les intervenants à la conférence sur l’énergie durable organisée les 09 et 10 mai à la cité balnéaire de Samfya dans la province de Luapula en Zambie, ont proposé la mise en place d’une structure dénommée « Autorité de la rivière Luapula » en vue de gérer les ressources en eaux partagées et les projets hydrauliques entre la RDC et la Zambie.

Cette conférence à laquelle le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe a participé activement, avait pour thème :« Energie durable pour le développement au sein de la province de Luapula et au-delà ».

Cette conférence avait, selon les organisateurs, pour objet de  créer un  dialogue sur les formes d’énergie propres et vertes, l’atténuation du changement climatique et à explorer les synergies de la province de Luapula et du Haut-Katanga.

D’après les experts, il est possible de produire 1000 Watts à partir de la rivière Luapula.

Du côté de la RDC, les directeurs provinciaux de la SNEL, de la REGIDESO et le chef de division des hydrocarbures qui étaient dans la suite du gouverneur, ont présenté chacun selon son secteur, les potentialités de la province ainsi que les avantages du projet énergétique de la rivière Luapula.

Dans son intervention lors de la clôture des travaux, le gouverneur Jacques Kyabula a démontré la nécessité de  l’énergie hydroélectrique afin d’attirer les investisseurs de toute part.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture ont été présidées par le ministre zambien de l’Energie, Mathieu Nkuwa, qui a mis l’accent sur le développement des secteurs de l’eau et de l’électricité, comme clé du développement. ACP/