Alerte sur les nouvelles stratégies de la guerre psychologique mises en place par les ADF/MTN

0
91

Beni, 11 mai 2021 (ACP).- Le lieutenant Antony Mwaluchay, porte-parole des FARDC, a annoncé à la presse locale lundi à Beni, que les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont alerté, lundi 10 mai, sur les nouvelles stratégies de la guerre psychologique mise en scène par les ADF/MTN pour tenter de saboter les efforts et les lourdes pertes qu’ils ont subies dimanche dernier, suite à la puissance de feu des FARDC à Halungupa, secteur de Ruenzori dans le territoire de Beni.

Il a précisé que les ADF ont déclenché une nouvelle stratégie de la guerre médiatique pour tenter de persuadés la population que les 10 cadavres tués le dimanche passé étaient plutôt des éléments des FARDC et non les leurs.

Selon le porte-parole des FARDC, les ADF ont désormais pris les médias en ligne comme leur nouveau champs de bataille pour créer la diversion, une nouvelle stratégie pour combattre les FARDC à Beni, précisant que les dix corps des rebelles qui ont été exposés après la guerre à Halungupa sont des rebelles ADF, tous des étrangers de nationalités ougandaise, burundaise et tanzanienne.

Il appelle ainsi les hommes des médias et toute la population de la région de Beni de se méfier de ces massages d’intox provenant des ADF et leurs collaborateurs qui ont déjà infiltré plusieurs groupes sur la toile pour tenter d’opposer les habitants à leurs armées. Dans cette fase décisive de l’état de siège décrété par le Chef de l’Etat Felix Antoine Tsisekedi, a-t-il souligné, il est question de mettre définitivement fin à l’aventure des ADF et d’autres groupes armés encore actifs dans la région.

«Les FARDC sont très engagés à mettre fin aux massacres des civils à Beni en nettoyant les quelques poches résiduelles des ADF en débandade, frustrés par l’état de siège. Nous demandons à la population d’alerter tout mouvement suspect », a-t-il conclu. ACP/ Zng/Cfm/Thd