La création du CPI au Kongo Central portée à la connaissance du ministre des Hydrocarbures

0
129

Kinshasa, 11 mai 2021(ACP)._ Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu a reçu, lundi 10 mai, la délégation du Comité professionnel des importateurs (CPI), une structure technique de régulation et de maîtrise des approvisionnements de la RDC en produits pétroliers et dérivés, conduite par le gouverneur Atou Matubuana et le président de l’Assemblée provinciale Jean-Claude Vuemba, a appris l’ACP mardi dudit ministère.

Les échanges entre le ministre des Hydrocarbures, le chef de l’exécutif provincial du Kongo Central et le président de l’organe délibérant de cette même province, ont été axés sur les prérogatives du gouvernement central et des provinces en ce qui concerne le Comité Professionnel des importateurs (CPI).

La source indique que la délégation a motivé la création  du CPI provincial par le souci de la règlementation et la maîtrise des approvisionnements en carburant et produits dérivés, à l’instar d’autres provinces.

A cet effet, le ministre des Hydrocarbures a rappelé à ses hôtes les dispositions de l’arrêté ministériel, portant organisation et fonctionnement du Comité professionnel des importateurs qui ne reconnaît que le CPI national et le représentant du ministre provincial ayant les hydrocarbures dans ses attributions.

Le ministre Didier Budimbu a par ailleurs mis en place une commission mixte ministère des Hydrocarbures et la province du Kongo Central, pour fixer les prérogatives de la province au Comité professionnel des importateurs. Il a, à cette même occasion, prévenu que les CPI qui fonctionnent illégalement dans d’autres provinces seront annulés dans le but de faire respecter les textes portant organisation et  fonctionnement de ce Comité.

PERENCO et SEP Congo rassurent à Didier Budimbu leur accompagnement

Dans une autre audience le même jour, le ministre des Hydrocarbures a reçu la délégation des sociétés PERENCO et SEP Congo, venue lui présenter leurs civilités.

 La délégué de PERENCO a, à cette occasion, présenté l’apport de cette société pétrolière en RDC après plus de 20 ans de partenariat avec une production de 24.000 barils par jour.

Pour sa part, la société experte en logistique pétrolière, SEP Congo a rassuré le ministre de son accompagnement dans sa mission, selon la vision du Chef de l’État. «  Le directeur général de cette dernière société a bien voulu rencontrer l’actuel manager des hydrocarbures pour marteler sur l’appui de cette société au gouvernement de la République », souligne la source.

Pour rappel, le ministre Didier Budimbu avait, à sa prise des fonctions, pris l’engagement de rendre encore très intéressant ce secteur, mais aussi assez prolifique pour augmenter les recettes budgétaires de l’exécutif national. ACP/ Zng/Cfm/Thd