L’ASBL « UCPI/UDPS » annonce l’organisation du 15 au 17 mai 2021 d’un séminaire

0
312

Kinshasa, 11 mai 2021(ACP).-Le président de l’ASBL Union des Congolais pour le progrès intégral (UCPI/UDPS-Tshisekedi), le pasteur Dominique Mande Betu a annoncé, mardi au cours d’une interview accordée à l’ACP, l’organisation du 15 au 17 mai 2021 d’un séminaire politique sous le thème « Le nationalisme vrai », dans la commune de Barumbu.

Il a indiqué que cette activité vise à prêcher l’unité aux Congolais, tout en démontrant que le clientélisme, le népotisme, l’ethnisme ainsi que le tribalisme constituent des obstacles au développement d’une nation.

Le révérend Dominique Mande a laissé entendre que ce séminaire est une façon pour son ASBL de soutenir et d’accompagner la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans toutes ses actions qui mettent le peuple congolais au centre de la gestion.

Il a rappelé que la création de l’Union des Congolais pour le progrès intégral en 2018, consiste à collaborer avec l’Etat en vue d’améliorer et de prioriser le progrès intégral de la nation congolaise, de construire une nation riche et prospère, de s’animer d’un esprit d’amour et du partage équitable du bien collectif tant à l’interne qu’à l’international.

Il a souligné que depuis l’indépendance jusqu’aujourd’hui, il se dégage un constant permanent sous plusieurs formes qui fait régresser la société au lieu de la faire progresser. D’où, la RDC avec toutes ses diversités culturelles et activités politiques a besoin de toutes les tribus et ethnies pour son développement.

Avec une idéologie politique axée sur le vrai nationalisme, c’est-à-dire le vouloir vivre ensemble sans discrimination des tribus, des régions, des langues ou provinces, l’UCPI/UDPS-Tshisekedi milite avec des objectifs spécifiques divers, notamment: cultiver la conscience dans tous les Congolais, faire participer tout le monde à l’idée de la vision du Chef de l’Etat, de lutter contre les antivaleurs (corruption, tribalisme, trafic d’influence, etc.), de soutenir le bien-être social et de lutter contre les inégalités sociales et de favoriser l’éducation juridico-politique de la jeunesse congolaise. ACP/Zng/Cfm/Thd