Kasaï-Oriental : les ONGDH du satisfaites de la suspension du RAM

0
111

Mbuji-Mayi, 12 mai 2021 (ACP).- Les Organisation non gouvernementales de défense des droits de l’homme (ONGDH) membres de la société civile du Kasaï Oriental, se disent satisfaites de la suspension de la taxe Registre des appareils mobiles (RAM) par le Chef de l’Etat, a déclaré mercredi à l’ACP le président de ce collectif, Me Médard Kalonji.

Pour lui, le prélèvement de cette taxe était mal perçu par les assujettis pour n’avoir pas été assez sensibilisés avant son imposition, en cette période où la misère frappe plusieurs ménages où les chefs sont sans emploie et vivent au quotidien grâce à la débrouillardise.

Les défenseurs des droits de l’homme promettent de soutenir les actions  du Chef de l’Etat en faisant le monitoring des actions menées dans la province en vue du bien être des Est-kasaiens.  ACP/Fng/KJI