Maniema : la prolifération des associations des jeunes désœuvrés inquiète la population   de Kindu

0
400

Kindu,  12 Mai  2021  (ACP).-  La prolifération des associations et autres organisations des jeunes désœuvrés inquiète  les habitants de Kindu, chef-lieu de la Province du Maniema, victimes de toutes les formes de délinquance juvénile dont la consommation des boissons fortement   alcoolisées, du chanvre ainsi que la tenue des propos discourtois et désobligeants sur la place publique.

ces habitants  déplorent  la léthargie des autorités  provinciales face aux actes de banditisme, de vol, de viol, d’extorsion auxquels s’adonnent à cœur joie ces jeunes gens organisés en des associations non reconnues aussi bien par la division provinciale de la jeunesse que   par le  ministère de l’Intérieur et  sécurité.

Ce phénomène se porte bien dans les quartiers Jamaïque et Basoko  dans la  commune de Kasuku où des jeunes gens réunis respectivement au sein de Bana-Jamaica et Auditorat civil  se permettent , sans la moindre inquiétude, notamment détruire des infrastructures publiques, ravir des téléphones et autres biens de valeurs à des barrages érigées à leur gré,  séquestrer et torturer des personnes condamnées après un procès organisé par elles, ainsi que tenir des propos injurieux à l’égard de filles et femmes   en des lieux de deuil surtout où elles s’invitent de force dans l’organisation. ACP/Fng/KJI