Les préoccupations des Médecins Sans Frontière exposées au ministre du Plan

0
117

Kinshasa, 13 mai 2021(ACP).- Le ministre d’État en charge du Plan  Christian Mwando Nsimba Kabula a échangé  jeudi, dans son cabinet avec la représentante pays des Médecins Sans Frontière(MSF), Anne-Marie BayelDieu, à la tête d’une délégation de cinq sections de MSF à savoir, France, Belgique, Espagne, Hollande et Suisse, venue exposer leurs préoccupations et difficultés en perspective de leur prochain déploiement à l’intérieur du pays.

Les Médecins Sans Frontière(MSF) qui arrosent 20 de 26 provinces de la République, ont plaidé pour des facilités administratives, fiscales et douanières auprès du gouvernement.

Le ministre d’État, Christian Mwando et la représentante de MSF, Anne-Marie BayelDieu ont aussi passé en revue le partenariat depuis près de 44 ans entre la République démocratique du Congo (RDC)  et Médecins sans frontière.

Le ministre  Christian Mwando a, à cette occasion, rappelé à ses partenaires leurs engagement et obligations vis-à-vis de l’Etat congolais  conformément à la loi en vigueur et  surtout en ce moment particulier de l’état de siège décrété par le Président de la République dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Toutefois, le patron de la planification et programmation, leur a réitéré la volonté sans faille du gouvernement de voir ce partenariat se consolider davantage, car le Médecin Sans Frontière  engage au moins 6000 collaborateurs nationaux. ACP/May