Les préoccupations des travailleurs examinées au ministère de l’Emploi

0
320

Kinshasa 13 mai 2021(ACP).- La ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale Claudine Ndusi a examiné jeudi avec la commission nationale sociale les préoccupations des travailleurs et l’agenda des activités en cours, lors d’une réunion de prise de contact avec cette délégation dans son cabinet de travail.

Selon la présidente de la commission nationale sociale, Patricia Veringa Gieskes, cette rencontre est très importante car c’est une période très chargée en matière de l’emploi parce qu’il y a un conseil national des travailleurs ainsi qu’une conférence internationale des travailleurs qui s’annoncent dans les tout prochains jours et le délai est écourté.

Elle a indiqué que la grande préoccupation des travailleurs est la paix sociale qui vient au travers les actions que le gouvernement doit prendre vis-à-vis  de ces derniers sur le plan salarial.

«La FEC et le patronat général l’avons déjà évoqué depuis plusieurs mois. Et beaucoup de courriers sont sortis à l’endroit du Chef de l’État, du Premier ministre et de la ministre, c’est une matière qui permettra à ce qu’à l’avenir qu’il y ait une évolution par rapport au SMIG », a souligné Patricia Veringa.

La présidente de la commission sociale a déclaré que la ministre Claudine Ndusi a été ouverte et a compris que la matière était excessivement importante même pour le gouvernement.

«La ministre a dit lui même qu’il y a continué de l’État et elle va faire en sorte que la matière soit abordée le plus vite possible», a-t-elle dit.

La commission sociale est composée de la Fédération des entreprises de Congo (FEC),  de la confédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo(COPEMECO), de la Fédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo (FENAPEC) et de l’Association nationale des entreprises du portefeuille (ANEP). ACP/May