Mastercard en association avec Billetera pour des solutions de paiement numérique en RDC

0
200

Kinshasa, 13 mai 2021(ACP).- L’entreprise technologique mondiale «Mastercard», en association avec la société Billetera, les deux se sont engagées à fournir aux habitants de la République Démocratique du Congo (RDC) un accès aux services formels de paiement financier et numérique, indique un communiqué de «Mastercard » parvenu jeudi à l’ACP.

Ce partenariat de Mastercard avec Billetera, souligne le communiqué, vise à créer des solutions de paiement qui favoriseront l’acceptation des services gouvernementaux, tels que les factures de l’’eau et électricité, les taxes telles que les permis du marché humide, les loyers et les permis de construire, les visas électroniques et les paiements douaniers dans les ports.

Les solutions d’acceptation ont été conçues pour être livrées via les portails en ligne et les canaux de la Postbank, dans l’objectif de soutenir la vision du gouvernement de la République impulsé par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Celui-ci a un ambitieux programme de numérisation aligné sur le Plan national du Numérique (PNN) du pays. La RDC avec 90 millions d’habitants, seulement 22,5 millions de la population totale de la RDC est dans le système financier national, précisant que l’accès aux services bancaires et à l’argent mobile est devenu un programme important pour le gouvernement.

La source soutient que ce partenariat Mastercard-Billetera renforcera considérablement les perspectives de la République démocratique du Congo à l’inclusion financière croissante. Il  confirmera les investissements continus de Mastercard dans des technologies, des plateformes et des infrastructures innovantes qui font faire progresser la croissance inclusive et les économies durables à travers le monde», a déclaré Arn Vogels, Area Business Head de l’Afrique subsaharienne francophone chez Mastercard.

Ce partenariat alimente, en outre, les opérations avec les nouvelles technologies, a renchéri la source qui précise que Mastercard a certainement du travail à faire principalement sur la réingénierie des processus d’affaires, l’examen des politiques et le plaidoyer ainsi que l’inclusion des parties prenantes.

Le communiqué souligne, par ailleurs, que la pandémie COVID-19 et les recommandations de distanciation sociale ont augmenté l’utilisation des services mobiles pour faciliter le traitement des paiements, précisant que Mastercard est engagée à faire entrer 1 milliard de personnes dans l’économie numérique d’ici 2025.

Partenariat avec la SCPT  un succès majeur

La source relève que le nouveau partenariat en vue avec la Société congolaise des postes et télécommunication (SCPT) jouera un rôle catalyseur dans le programme de développement socio-économique de la République démocratique du Congo. Cette dernière avec 385 succursales à travers le pays, la Banque postale jouera un rôle clé dans la promotion de l’accès distribué aux services gouvernementaux grâce à l’utilisation des nouvelles technologies dans la numérisation des processus et des paiements.   ACP/Zng/GGK