Chérubin Okende annonce  le déploiement de missions  d’audits dans toutes les entreprises des transports

0
440

Kinshasa, 14 mai 2021 (ACP).- Le ministre des Transports et voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende Senga, a annoncé le lancement des missions d’audits dans toutes les entreprises du secteur de transports.

Le ministre l’a fait savoir au cours d’une cérémonie tenue vendredi à Kinshasa, dans la salle de réunion de l’Office de gestion du fret multimodal  qu’il a présidée  avec les directeurs généraux des sociétés relevant du secteur des transports. 

Cette décision, a-t-il indiqué découle  des orientations et objectif  qui lui sont  assignés par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le ministre des Transports a également ajouté que ces audits lui permettront d’avoir  un diagnostic complet de tous les problèmes qui rongent le secteur des transports congolais.

«  J’ai décidé de lancer ces missions d’audits afin d’avoir des éléments rationnels devant me permettre d’améliorer la gouvernance dans le secteur des transports, un secteur important et grand qui comporte beaucoup des défis a relever », a fait remarquer le ministre Okende, ajoutant qu’il s’est résolu d’être un ministre de terrain de manière à bien agir dans le cadre de proximité pour bien remplir toutes les tâches qui lui  sont assignées par le Premier ministre soit accomplis.

En sa qualité de ministre de tutelle des transports congolais, il entend travailler dans le sens de donner une impulsion aux actions concrètes qui permettront que les défis soient relevés ensemble.

C’est dans ce  contexte, qu’il a appelé les directeurs généraux des entreprises qui sont ses proches collaborateurs, a une franche collaboration, avant d’indiquer de son côté, qu’il s’engage à s’employer dans la recherche des voies et moyens pour redorer le blason ternie du secteur des transports.

Le ministre des Transports et voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende a rappelé aux responsables des transports, la décision du Chef du gouvernement, d’évaluer   chaque responsable dans son secteur.

« Une  évaluation est prévue après six mois, conformément aux décisions du Chef de l’Etat », a-t- il fait noter

Le ministre en charge de Transport et voies de communication  a enfin indiqué qu’il compte  sur l’appui de tous, avant de promettre  de travailler d’arrache-pied pour vaincre le paradoxe d’un pays béni et dont la population demeure dans la pauvreté. ACP/