Kinshasa : plusieurs dégâts matériels apres  la pluie de la nuit de jeudi   Plusieurs dégâts matériels  important ont été enregistrés dans la capitale congolaise après la pluie qui s’est abattu  dans  ville de Kinshasa  dans la nuit de jeudi à vendredi  

0
247

Kinshasa, 14 mai 2021 (ACP).-Le bourgmestre de la commune de Bandalungwa, Thierry Baylon Gaîbene, a rapporté, vendredi, à l’ACP, des cas d’inondations enregistrés dans quelques quartiers de sa juridiction, après une forte pluie qui s’est abattue la nuit de jeudi à vendredi, sur la dans la ville de Kinshasa.

Selon l’autorité municipale, aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée et les quartiers touchés par des cas d’inondations sont Makelele et Basoko qui longent les rivières de mêmes noms.

Il a, par ailleurs, signalé le déroulement régulier des travaux d’assainissement réalisés avec la  brigade communale en vue d’éviter pareils inondations et de rendre propre cette juridiction dans le cadre de l’opération « Kinshasa-Bopeto ».

Des dégâts matériels importants  dans la commune de Lingwala

 Dans la  commune  de Lingwala, cette pluie diluvienne   a provoqué une crue du collecteur d’eau pluviale à ciel ouvert appelé « rivière Gombe », dont les eaux se sont déferlées sur les avenues Huileries et Itaga, inondant au passage les habitations compris entre le camp Lufungula jusqu’au croisement des avenues de la Libération (ex-24  novembre).

Selon M. Joe Mputu Bile, un des riverains, le manque de curage de ce collecteur serait la cause principale de cette inondation, car, à cause de l’absence des décharges publiques, les déchets solides et bouteilles en plastiques empêchent le ruissèlement d’eau des ménages vers les cours d’eau.

Il a indiqué que les quartiers « Singa Mopepe » et « Wenze » ont également été submergés suite au débordement du lit de ce collecteur, poussant plusieurs ménages à passer la nuit  à la belle étoile. On note aussi des fissures constatées sur le pont jeté sur  cette rivière au niveau de l’avenue de la Libération.

Des cas d’inondations ont été également signalés dans la commune de Kalamu, où une partie des quartiers Matonge, Kauka et Yolo Nord se sont retrouvés sous les eaux.

Plusieurs maisons d’habitations détruites  au Camp Luka

 Par ailleurs, plusieurs maisons d’habitations ont été détruites par les eaux de cette pluie  au quartier  Camp Luka dans la commune de Kintambo.

Dans ce quartier, de nombreuses familles ont abandonné leurs maisons d’habitations pour se réfugier ailleurs suite aux inondations des rivières Makelele et Maluku, débordées par les eaux de pluie.

La population victime  appelle,  l’autorité urbaine à curer ces deux rivières  en vue d’évacuer des tas d’immondices qui s’y sont entassées.

Le petit boulevard de Kinkole impraticable

 Le chef de service de  l’Environnement de la commune de la N’sele, Philippe Nela Mbumu, a signalé, vendredi, lors d’un entretien avec l’ACP, que le petit boulevard de Kinkole, principale voie qui mène vers la maison communale de N’sele est devenue impraticable après la pluie diluvienne qui s’est abattue la nuit de jeudi à vendredi.

Pour lui, cette situation met la population de cette contrée dans d’énormes  difficultés pour vaquer librement à leurs occupations, car les taxis et autres bus de transport  en commun  ne se limitent que sur le virage du boulevard  Lumumba.

M. Nela plaide pour la réhabilitation  ce petit boulevard  afin de  de stopper une tête d’érosion qui progresse de plus en plus sur route.

Le bourgmestre de la commune de N’djili, Abdul Razak, a fait savoir que tous les quartiers environnants la rivière N’djili ont été  touchés par des inondations, sans préciser les dégâts enregistrés. ACP/Fng/CKM