Baptême de deux ouvrages sur les «Droits, libertés et devoirs de la personne  et des peuples en droit international africain»

0
186

Kinshasa, 15 mai 2021(ACP).- Le président du Sénat, le Pr Modeste Bahati Lukwebo a porté samedi, sur les fonts baptismaux,  deux ouvrages de Pr Pascal Mukonde Musulay axés sur les «Droits, libertés et devoirs de la personne  et des peuples en droit international africain», au cours d’une cérémonie organisée au Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS).

Le premier ouvrage  subdivisé en plus de  275 pages,  qui constitue le  tome I est intitulé  « Droits, libertés et devoirs de la personne  et des peuples en droit international africain, Tome I, promotion et protection » tandis que le deuxième  subdivisé en plus de 323 pages, est intitulé « Droits, libertés et devoirs de la personne  et des peuples en droit international africain, Tome II, libertés , droits et obligations démocratiques ».

Le Pr Bahati a salué cette œuvre scientifique de grande valeur  de Pr Pascal Mukonde, doyen de la faculté de droit à l’Université pédagogique nationale(UPN) et vice-doyen de la même faculté à l’Université protestante du Congo(UPC), qui a pu fournir ses propres efforts pour sa réalisation.

Les deux tomes, a-t-il dit, seront consommés par tous ceux qui peuvent bâtir la RDC et l’Afrique dans un état de droit. L’auteur a remis les deux tomes au  président du Sénat pour les faire parvenir au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a résolu d’instaurer un Etat de droit en RDC.

Les professeurs José  Saleh Baruani, Jean-Pierre Mavungu  Vumbi –di-Ngoma  et  Jacques Adam  Djoli Eseng Ekeli, ont respectivement procédé à la présentation et aux témoignages de ces deux tomes.

Ils ont apprécié cette impressionnante étude à travers les deux axes qui analysent les droits, libertés et devoirs consacrés par la Chaire africaine des droits de l’homme  et des peuples ainsi que des solutions concrètes proposées par l’auteur  aux problèmes africains en la matière.

Cet ouvrage concilie d’une part, les particularismes de l’Afrique et d’autre part, la vocation universelle des droits de la personne dans le droit  et dans la pratique internationale, a indiqué l’auteur, mettant en exergue,  la promotion et la protection des droits et des obligations démocratiques en droit international africain , qui  est la voie proposée pour une continentalisation de la démocratie en Afrique ainsi que leurs réponses idoines.

Cet ouvrage dans son ensemble, est aussi une contribution à la promotion  et à l’intériorisation par les Africains  et surtout leurs dirigeants, des principes et des valeurs des droits humains  plus particulièrement des droits et  obligations démocratiques , lesquels des principes permettront, a dit l’auteur, l’ancrage et la maîtrise des mécanismes  et textes juridiques adoptés par l’ensemble de ces Etats pour garantir leur efficacité.

Les différentes personnalités  politiques, académiques  et scientifiques, des chercheurs  et des étudiants de la faculté de droit de l’UPC et de l’UPN, ont salué cet ouvrage qui vient enrichir la recherche en sciences juridiques. ACP/CL/May