Le Kenya prêt à administrer la seconde dose de vaccin contre la Covid-19 en juin

0
291

Kinshasa, 15 mai 2021 (ACP).- Le Kenya commencera à administrer la seconde dose du vaccin anti-COVID-19 Astra Zeneca au cours de la première semaine de juin, a déclaré vendredi le ministère de la Santé dans un communiqué repris samedi par des médias internationaux.

D’après ces sources, cette annonce fait suite à la révision par le pays de la durée entre la première injection et la seconde, qui est passée de 8 à 12 semaines, conformément à la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fin avril.

« Le ministère a révisé la période d’intervalle pour l’administration du vaccin AstraZeneca à 12 semaines. Cela signifie que le pays commencera à administrer la seconde dose du vaccin en juin », a indiqué le ministère dans un contexte de pénurie de vaccins au Kenya suite à la crise en Inde.

Le Kenya a commencé l’inoculation contre la COVID-19 début mars, peu de temps après que le pays a reçu 1,02 million de doses du vaccin Astra Zeneca qui ont été fabriquées en Inde dans le cadre du dispositif COVAX. Le ministère a assuré au public que des efforts étaient en cours pour acquérir des vaccins afin de s’assurer que le plus grand nombre de personnes éligibles seront entièrement vaccinées dans les plus brefs délais et que toute la population adulte le sera d’ici juin 2022.

Dans le même temps, le ministère a exclu le mélange de vaccins, même lorsque des injections d’autres fabricants sont disponibles dans le pays. Selon les données du ministère de la Santé, le Kenya a confirmé 165.112 cas, 113.432 guérisons et 2.976 décès liés à la COVID-19, et il a déjà vacciné 934.436 personnes. ACP/Zng/May