Le responsable de la SONAS/Sankuru suspend l’opération de recouvrement forcé de son service

0
212

Lodja, 15 mai 2021(ACP).- Le responsable de la Société nationale d’assurance (SONAS) du Sankuru, Patrick Bondjoku Iyendje a suspendu, vendredi, temporairement l’opération de recouvrement forcé d’assurance qu’il a lancée mardi dans la ville de Lodja, suite aux multiples dérapages causés par des éléments de la police de circulation routière.

En outre, la SONAS/Lodja a suspendu son opération de recouvrement forcé car les possesseurs des motos préfèrent négocier avec les autorités de la police qui, à leur tour, décident de remettre les engins arrêtés aux possesseurs, soit sans consulter les responsables de la SONAS, soit en   déclarant les motos appartenir à des officiers.

D’après le commandant de la PCR/lodja, Géorges Mafuta, il n’y a pas un seul document officiel qui interdit à la police de circulation routière de continuer son service ordinaire parce que tel ou tel autre service public de l’État est en train de faire le recouvrement forcé de ces documents.

Selon eux, la police a le droit d’arrêter tout engin qui n’a pas tous les documents de bord même si l’engin est assuré, car il n’y a pas que l’assurance qui est le document de bord que la PCR est appelée à contrôler a-t-il conclu. ACP/Zng/May