550 patrouilles mixtes Monusco-Pnc  organisées du 7 février au 14 mai 2021  dans le territoire de Beni

0
211

Beni le 17 mai 2021(ACP), La  Brigade  d’intervention (FIB)  de la Monusco et la police nationale congolaise  ont mené conjointement du 7 février au 14 mai 2021, 550 patrouilles et deux reconnaissances aériennes, a annoncé  le week-end devant la presse de Beni, le commandant Henri Foukuri, chargé de l’information  publique de la  FIB/ Monusco.

 Selon cette source, ces patrouilles mixte FIB/ Pnc ont été organisées  dans le  souci de sécuriser la population  en  répondant  en temps réel aux alertes  provenant de la communauté pour sauver des vies humaines ainsi que des biens de la population.

La Monusco a normalement repris ses activités  dans  ville de Beni  après  18 jours de  paralysie des activités  déclenchées par les mouvements citoyens et les groupes de pression pour exiger le retour d’une  paix durable   dans le territoire de Beni.

 l’état de siège   amorcé par un couvre-feu à Beni

L’état de siège  a été amorcé dimanche à Beni par un couvre-feu, doublé d’un bouclage mixte FARDC- PNC au quartier Butsili  dans la commune de Mulekera  de cette ville, a annoncé à la presse M. Nasson Murara, chargé de communication de la police nationale congolaise  dans la  ville de Beni.

Quatorze  personnes ont été interpellées  dont treize  relâchées  et remise  à leurs familles respectives après ‘audition par les services spécialisés. Une vendeuse du chanvre est restée en détention pour des investigations approfondie, a-t-il indiqué soulignant que cette opération qui entre  dans le cadre de l’application de l’état  de siège décrété  par le chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi au Nord Kivu, a objectif de démanteler les réseaux des bandits  à main armée qui sèment  la désolation  dans plusieurs quartiers de la ville.

Ce couvre-feu va se poursuivre sur toute l’étendue de la ville jusqu’à ce  que  les ennemis de la paix soient mis hors d’état de nuire  dans la ville de Beni, a conclu Nasson Murara. ACP/Fng/CKM