Prix Marc-Vivien Foé RFI – France 24 : Gaël Kakuta élu Meilleur joueur Africain de Ligue 1 2021

0
236

Kinshasa, 17 mai 2021 (ACP).- Le milieu offensif congolais du Racing Club de Lens, Gaël Kakuta, 29 ans, a élu Meilleur joueur africain évoluant dans le championnat de France de Ligue 1 durant la saison 2020-2021 du « Prix Marc-Vivien Foé RFI – France 24 », a annoncé lundi RFI dans un communiqué.

Gaël Kakuta a été désigné par un jury composé de plus de 100 journalistes spécialistes du football français et africains à partir d’une liste de 11 joueurs préalablement établie par les services des sports de RFI et France 24.

Ces derniers ont souhaité revenir sur une saison, qui a été marquée, une fois encore, par la qualité des performances des joueurs africains. Cette édition permet également de célébrer le football, alors que les supporters en sont toujours privés, et de mettre à l’honneur le parcours des meilleurs joueurs africains cette année en Ligue 1, dont certains pourraient être amenés à changer de championnat à la fin de la saison.

Concernant la petite histoire de Gaël Kakuta, le communiqué note qu’il n’est pas le plus âgé des lauréats du Prix Marc-Vivien Foé, mais celui qui a le plus voyagé. 12 clubs, 6 pays à bientôt 30 ans pour ce natif de Lille, des parents congolais de Kinshasa. Il n’est resté qu’une fois plus d’une saison dans une équipe, au Vitesse Arnhem entre 2012 et 2014.

Formé au Racing Club de Lens, Gaël Kakuta est parti à 16 ans à Chelsea. Il a ensuite joué en Chine, en Espagne, en Italie, et compte 9 sélections avec la RDC. Il est revenu dans le nord de la France, Amiens puis Lens l’été dernier pour montrer que le talent affiché très jeune ne l’avait pas quitté. Gaël Kakuta est le premier Congolais et premier Lensois lauréat du prix Marc-Vivien Foé.

Depuis 2011, le trophée de Meilleur joueur africain de Ligue 1 porte le nom de Marc-Vivien Foé en hommage au joueur camerounais brutalement décédé durant un match au stade de Gerland de Lyon, le 26 juin 2003.

L’heureux nominé figurait parmi les trois finalistes du Prix Marc-Vivien Foé pour cette édition, dont l’attaquant algérien de Montpellier, Andy Delort et Tino Kadewere, l’attaquant zimbabwéen de l’Olympique Lyonnais. Le nom du lauréat a été dévoilé au public après la 37ème journée de Ligue 1. Il succède au Nigérian Victor Osimhen, parti l’été dernier à Naples.

Gaël Kakuta, 28 ans révolus, devient le premier Léopard à terminer sur le podium de ce Prix, largement remporté par les anciens joueurs de Lille. Cette saison, Lens qui occupe la 5ème place au championnat de France de Ligue 1, compte sur l’ancien joueur de Chelsea, auteur de 11 réalisations et de 5 passes décisives.

Les lauréats des précédentes éditions sont entre autres, Marouane Chamakh (Maroc, 2009) ; Gervinho (Côte d’Ivoire, 2010) ; Gervinho (Côte d’Ivoire, 2011) ; Younès Belhanda (Maroc, 2012) ; Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, 2013) ; Vincent Enyeama (Nigeria, 2014) ; André Ayew (Ghana, 2015) ; Sofiane Boufal (Maroc, 2016) ; Jean Michaël Seri (Côte d’Ivoire, 2017) ; Karl Toko-Ekambi (Cameroun, 2018) ; Nicolas Pépé (Côte d’Ivoire, 2019) ; Victor Osimhen (Nigeria, 2020).

Le classement 2021 : 1. Gaël Kakuta (RC Lens/RD Congo) 219 points ; 2. Andy Delort (Montpellier HSC/Algérie) : 118 points ; 3. Tino Kadewere (Olympique lyonnais/Zimbabwe) : 70 points.

Gaël Kakuta fier d’une saison couronnée du Prix Marc-Vivien Foé avec Lens

Gaël Kakuta s’est dit fier d’une saison couronnée du Prix Marc-Vivien Foé  avec le RC Lens, lundi au cours d’un entretien que rapportent les médias internationaux

Pour le milieu de terrain international congolais, ce trophée de « Meilleur joueur africain » du championnat de France de football est une fierté pour lui parce que c’est son premier trophée individuel et qu’il le prend avec beaucoup de satisfaction. Gaël Kakuta a affirmé que cette satisfaction est d’autant plus grande du fait qu’il est le premier Lensois et le premier Congolais à remporter le Prix Marc-Vivien Foé.

« C’est à Lens que j’ai gagné mes premiers trophées, lorsque j’étais jeune. Si je suis récompensé aujourd’hui, je tiens à en remercier ceux qui ont voté pour moi.  C’est une fierté d’avoir le Prix Marc-Vivien Foé en sous les couleurs du RC Lens et d’être, en même temps, représentant de mon pays », a-t-il fait remarquer avec un clin d’œil sur la prestation collective de tous ses co-équipiers de Lens.

« On a montré de très bonnes choses, collectivement et individuellement. Être élu devant  deux autres joueurs que j’aime beaucoup d’ailleurs, c’est une fierté pour l’avoir et pour avoir convaincu le jury », a-t-il fait savoir avec un pincement au cœur pour son co-équipier, l’ivoirien Seko Fofana.

« Seko Fofana faisait partie des onze finalistes du Prix Marc-Vivien Foé 2021. Pour moi, c’est un monstre. Malheureusement, il n’a pas pu faire le début de saison. J’ose croire que ce passage à vide a dû peser en sa défaveur. Mais, pour moi, il faisait partie des favoris et il aurait eu facilement sa place dans les trois premiers », a affirmé Gaël Kakuta qui se souvient de feu Marc-Vivien Foé, un ancien de Lens.

« Pour être honnête, j’étais jeune lorsque le défunt évoluait encore au RC Lens. Je l’ai surtout connu à travers les jeux vidéo et l’équipe du Cameroun. Mais, c’était un Lensois et un grand joueur africain. C’est forcément une fierté supplémentaire de recevoir ce titre », a-t-il avoué dans l’espoir de laisser des traces sur la planète foot.

« J’ai eu une sacrée expérience, pourrait-on dire. J’ai fait plus ou moins le tour du monde. Je veux qu’on se souvienne de Kakuta comme un joueur déterminé et courageux ».

ACP/