Verdict « Dossier Guelor Kanga » : la Caf va de report en report

0
592

Kinshasa, 17 mai 2021 (ACP).- La Confédération africaine de football (CAF) a décidé un nouveau report pour le verdict de sa Commission à rendre dans le « Dossier Guelor Kanga » opposant la Fédération congolaise de football association (FECOFA) à la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT).

La CAF a repoussé la date de sa décision en raison de nouveaux ajoutés au dossier par la FECOFA, notamment la date de naissance du joueur, qui, pour la FEGAFOOT, est né en 1990 à Oyem, au Gabon, alors que, pour la FECOFA, le joueur a vu le jour en 1985, une année avant la mort de sa mère en 1986. Un dossier qui concerne l’usurpation d’identité du milieu de terrain des Panthères du Gabon, Guelor Kanga, reconnuy en RD Congo sous le nom de Guelor Kiaku Kiaku.

Initialement prévue pour le 9 mai 21 puis le 17 du mois en cours, la décision la CAF interviendra à une date ultérieure. Du côté de la CAF ou des deux fédérations, aucune explication n’a été donnée au sujet de ce renvoi, la RDC accusant le milieu de terrain d’avoir falsifié sa date de naissance.

Toutes les parties appelées à ronger leurs freins

Au-delà des spéculations qui vont dans tous les sens, le président de la FECOFA, Constant Omari, avaient tranquillisé les Congolais en les invitant à faire confiance à la CAF : « Il faut connaître la déontologie des dossiers à la CAF. Tant que ce dossier ne connaît pas de dénouement, je pense qu’il faut s’abstenir de faire des commentaires. Il ne faut pas nourrir les gens d’espoir ou de désespoir », avait fait remarquer le président Omari.