L’UE suspend l’augmentation programmée de ses mesures de rétorsion contre les tarifs douaniers américains sur les métaux

0
116

Kinshasa, 18 mai 2021(ACP).-  L’Union européenne (UE) a décidé de suspendre temporairement l’augmentation programmée des mesures qu’elle a prises en représailles aux droits de douane supplémentaires imposés par les Etats-Unis sur les importations d’acier et d’aluminium, ont rapporté mardi, les médias internationaux, citant  le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis.

M. Dombrovskis a déclaré sur Twitter que cette décision avait été prise dans le but de « relancer les relations transatlantiques », et permettrait d’offrir « une marge de manœuvre pour trouver des solutions conjointes à ce différend et pour lutter contre la surproduction mondiale ».

M. Dombrovskis, la représentante américaine au commerce Katherine Tai et la secrétaire américaine au commerce Gina Raimondo ont annoncé l’ouverture de discussions sur l’excédent des capacités mondiales en matière d’acier et d’aluminium, selon un communiqué conjoint UE-Etats-Unis publié lundi.

Le communiqué indique que les deux parties ont reconnu lors d’une réunion virtuelle organisée la semaine dernière qu’il était « nécessaire de trouver des solutions efficaces pour préserver nos industries critiques », et « sont convenues de trouver un moyen de mettre fin aux litiges portés devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) suite à la décision des Etats-Unis d’appliquer des tarifs douaniers sur les importations en provenance de l’UE en vertu de la Section 232 ».

Les trois dirigeants se sont déclarés déterminés à engager rapidement des discussions pour trouver une solution avant la fin de l’année.

L’ancien Président américain Donald Trump, citant des questions de sécurité nationale, avait imposé unilatéralement des droits de douane de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur les importations d’aluminium venues du monde entier en 2018, suscitant une vive opposition aux Etats-Unis comme à l’étranger.

Après avoir échoué à conclure un accord avec l’administration Trump, l’UE a porté l’affaire devant l’OMC, et a imposé en représailles des tarifs douaniers sur toute une gamme de produits américains, dont le Bourbon. Une deuxième série de tarifs douaniers devait entrer en vigueur en juin.

L’UE comptait également réviser à la hausse ses tarifs le 1er juin, mais cette révision a maintenant été suspendue. ACP/ ZNG/KJI/Thd