Tunisie: 113 émigrés clandestins sauvés au large des côtes sud-est du pays

0
147

Kinshasa, 18 mai 2021 (ACP).-  Le ministère tunisien de la Défense a annoncé, dans la soirée de lundi, que 113 immigrés clandestins de différentes nationalités ont été sauvés de la noyade en mer au large de l’île de Djerba, dans le sud-est du pays, ont rapporté mardi, les médias internationaux.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que des unités de l’armée de la mer ont secouru, cet après-midi, sur la côte de l’île de Djerba, 113 immigrés clandestins de nationalités différentes.

D’après la même source, 46 de ces migrants, sauvés in extremis, détenaient la nationalité du Bangladesh en plus de 29 Soudanais, 22 Erythréens, 11 Egyptiens, deux Marocains, deux Ghanéens et un ressortissant du Niger.

Leur âge varie entre 15 et 38 ans et ils se trouvaient, au moment de leur sauvetage, à bord d’une embarcation sur le point de couler dans la zone nord-est de « Taqermas », à environ 40 kilomètres de la côte de l’île de Djerba, dans le sud-est de la Tunisie.

Selon les autorités tunisiennes, lors de l’interrogatoire, ces émigrés irréguliers ont avoué avoir navigué, dimanche soir, depuis la côte de la ville libyenne de Zouara, dans une tentative désespérée de retrouver la rive sud de l’Europe. ACP/ ZNG/KJI/Thd