Emmanuel Bola Bobonda  est un  combattant  pour les  droits des pygmées, selon un activiste des droits humains

0
186

Kinshasa, 19 mai 2021 (ACP).- Le président de l’ONG « Organisation d’accompagnement et d’appui des peuples autochtones en RDC (OSAPY) », Willy Loyombo, a indiqué, mardi,  dans un entretien accordé, à l’ACP, à la suite du décès inopiné de l’opérateur culturel autochtone Emmanuel Bola Bobonda, que cet artiste a mené un combat exceptionnel pour la reconnaissance des droits des pygmées en tant que peuple autochtone de la RDC.

Selon lui, la personne d’Emmanuel Bola Bobonda est le père de la polyphonie pygmée en RDC, qui a donné l’impulsion à la polyphonie musicale. Il a participé à plusieurs festivals au niveau international pour défendre la culture pygmée à travers la musique, le spectacle et la céramique, a souligné le président de l’ONG OSAPY.

Selon cet activiste de la société civile environnementale et défenseur des droits des peuples autochtones, Emmanuel Bola Bobonda a mené, de son vivant, un grand plaidoyer qui a fini par l’adoption, par l’Assemblée nationale de la RDC, de la loi en faveur des peuples autochtones.

Il laisse derrière lui un héritage imposant qui permet à la postérité de maintenir le cap dans le combat pour la promotion des droits et de l’identité culturelle de peuple autochtone pygmée en RDC. ACP/Fng/ODM/KJI