Lancement de la plateforme des Hommes Champions de la Justice du genre en RDC

0
443

Kinshasa, 19 mai 2021 (ACP).- L’Eglise du Christ au Congo (ECC), en collaboration avec la conférence des églises de toute l’Afrique (CETA), a lancé officiellement mardi dans la cathédrale du centenaire protestant, dans la commune de Lingwala, la plateforme « Hommes Champions de la justice du genre » en République démocratique du Congo (RDC) en vue de travailler d’une part, dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et d’autre part, d’inciter les hommes à sensibiliser d’autres hommes pour protéger la femme et la fille contre les violences sous toutes ses formes.

Au cours de cette cérémonie, la ministre du genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya Luseba, a indiqué que cette initiative marque un pas décisif dans la marche vers l’avènement d’une société plus égalitaire où les hommes et les femmes ainsi que les filles et garçons jouissent des mêmes droits et accèdent aux mêmes opportunités afin de bénéficier équitablement des  richesses que regorgent la RDC.

Elle a fait savoir à cet effet que la démarche envisagée par son ministère consiste également à mettre en place à travers le pays, des communautés championnes où les hommes champions vont aider les autres  à bannir les inégalités et les VBG en vue d’adopter les habitudes positives envers les femmes et leurs enfants.

Auparavant, le président national de l’ECC, le Révérend docteur André Bokundoa, a fait savoir que cette plateforme est un instrument qui va  contribuer dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles. Elle aura, a-t-il poursuivi, une série d’activités de formation, de sensibilisation et de vulgarisation au sein de l’ECC et d’autres communautés religieuses.

Il a, à cette occasion, rendu hommage au Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi pour son engagement à la recherche du bien-être social de la population en général et des familles congolaises en particulier, ainsi que la restauration de l’Etat de droit en RDC, la consolidation de la paix, gage important et indispensable pour l’unité et la stabilité des familles.

Plaidoyer de la CETA  pour la défense des droits et la protection de la femme

Par ailleurs, le Révérend professeur Bosela E. Eale, directeur de la conférence des églises de toute l’Afrique (CETA), a invité les 10 hommes champions de la justice du genre à créer des réseaux des champions locaux et à travailler pour la défense des droits et la protection de la femme et de la jeune fille qui sont souvent les proies des hommes qui ont perdu le sens de la dignité humaine.

« Ce que nous attendons de vous comme il en est le cas des Hommes Champions de la justice du genre en Afrique, c’est d’élaborer un plan d’action qui doit faire face aux problèmes qui peuvent inclure entre autres les activités d’élaboration des messages nationaux pour relever les défis des problèmes cruciaux qui déshumanisent la femme et la jeune fille, l’organisation des ateliers et colloques de sensibilisation sur les différents thèmes de la justice du genre ainsi que les plans d’actions à long terme qui peuvent être mis en place à gré selon la planification de la plateforme« , a-t-il dit, appelant enfin la ministre du genre à considérer cette plateforme comme une innovation dans son secteur dans le but d’avoir un mémorandum d’accord avec l’ECC pour une étroite collaboration. ACP/Fng/ODM/KJI