Le courant électrique dans les territoires d’Uvira et de Fizi, mythe ou réalité

0
274

Uvira, 19 mai 2021 (ACP).- L’approvisionnement du courant électrique de la population des territoires d’Uvira et de Fizi représente un faible taux.

Le courant électrique qui alimente la ville d’Uvira provient de la centrale électrique de Ruzizi 1 à Bukavu transitant au Rwanda vers le Burundi, avec une seule ligne  à haute tension ne desservant que 30 pourcent de la population dans la ville d’Uvira.

Les conditions d’accès à cette source d’énergie fixées par la SNEL (société nationale d’électricité) ne permettent pas à chaque citoyen d’accéder à cette énergie, le prix étant trop exorbitant.

Le monopole de la SNEL dans le domaine de l’électricité est décrié par la majorité des clients. Ce qui les amène à se doter des groupes électrogènes pour contourner.

Depuis l’époque coloniale à ce jour, la seule centrale hydroélectrique de Bendera construite dans le territoire de Fizi, desserve uniquement la ville de Kalemie. La ligne qui devrait desservir le territoire de Fizi n’a toujours pas été connectée depuis jusqu’à ce jour, malgré la réclamation de la population locale.

Seuls deux groupes électrogènes de 150 KVA et 250 KVA alimentent respectivement le centre de Fizi et la ville de Baraka.

Les centres miniers tels que Misisi, Ngalula, Nyange et Lubichako utilisent d’autres groupes à des fins commerciales.

Les populations de Fizi et d’Uvira demandent au gouvernement congolais de favoriser tout le peuple congolais à l’accès facile aux sources d’énergies disponibles. ACP/Fng/ODM/KJI