Le gouvernement préoccupé par les problèmes de désenclavement des provinces, selon Chérubin Okende

0
252

Kinshasa, 19 mai 2021 (ACP).- Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende Senga, a indiqué que le gouvernement de la RDC demeure préoccupé par le désenclavement des provinces. Cette question, une fois réglée, pourra booster l’élan de développement souhaité par l’ensemble de la population congolaise sous l’égide du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Chérubin Okende l’a déclaré mercredi, au cours d’une série des échanges qu’il a eus avec les gouverneurs de l’Equateur et du Maniema.

Le gouverneur de l’Equateur, Dieudonné Bobo  Boloko, a, sur la question, proposé au ministre des Transports de se pencher sur le projet de construction du port de Lokolela.

Ce port, a-t-il dit, contribuera effectivement et efficacement au  désenclavement de sept provinces, à savoir : le Maï-Ndombe, la Tshuapa,  l’Equateur, le Nord et Sud Ubangi ainsi que la Tshopo.

Pour sa part, le gouverneur de Maniema, Justin Musafiri, a également exprimé le même souci de désenclavement de sa province.

Pour lui, le secteur de transports demeure le seul vecteur pouvant contribuer au désenclavement de sa province. Il suffira, selon lui, de construire à la fois, la voie ferrée et les routes à travers la province.

Dans sa réaction, le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, a promis de s’impliquer personnellement, d’autant plus que, a-t-il dit,  le problème de désenclavement reste son cheval de batail et rencontre les préoccupations du Chef de l’Etat. ACP/Fng/ODM/KJI