PADMPME: atelier de restitution des travaux sur les centres des PME aux parties prenantes

0
756

Kinshasa, 20 mai 2021 (ACP).- Un atelier de restitution des travaux sur les centres des PME se tient depuis mercredi à Kinshasa, pour que toutes les parties prenantes aient la même compréhension du concept et des avantages pouvant résulter du développement des centres des PME, a appris jeudi l’ACP du Projet  d’Appui au  développement du Micro, et Petites et Moyennes entreprises (PADMPME).

Le  représentant du coordonnateur du PADMPME, M. Odon Charles Mubila et le commissaire général en charge des PME, Sports, loisirs et artisanat, Paulin Liwa Babanga,  ont  procédé au lancement de cet  atelier de restitution des travaux de la première phase de la mission du Consortium KPMG, I&F et ESP pour la mise en œuvre des centres des PME dans la ville de Kinshasa.

La source souligne que cet atelier de restitution de Kinshasa intervient après celui de Matadi, Goma et Lubumbashi.

Cependant la première phase du processus de mise en œuvre des centres des PME pour ces 4 zones ciblées, a consisté à dresser la cartographie des regroupements naturels, la liste des acteurs dominants et celle des conditions matérielles d’implantation des centres des PME et à identifier les possibilités de regroupement des PME pouvant permettre la création et le développement des centres des PME.

La deuxième phase devra, notamment aboutir à la sélection des entreprises leaders ou des gestionnaires des centres des PME.

Les différents concepts techniques utilisés ont été présentés  au cours de ces assises, afin de permettre aux parties prenantes de comprendre la mission du projet et son contenu pour leur adhésion optimale.

Il a été également présenté aux participants ce qui a été trouvé comme résultat à l’étape du travail de terrain dans le souci d’obtenir les avis des uns et des autres.

Selon le représentant du Coordonnateur, Odon Charles, les différentes activités ont été organisées dans les sites du projet, dont les séances de sensibilisation et les réunions d’information à l’intention des femmes, des jeunes et des PME, l’organisation du concours des plans d’affaires et le lancement des activités pour les services de développement des entreprises.

Il a par ailleurs indiqué que, très prochainement, le PADMPME  s’engagera sur d’autres activités, notamment la poursuite des concours de plans d’action d’affaires pour les jeunes, le soutien aux femmes entrepreneures, la vulgarisation des textes de la loi sur le genre, ou la mise sur pied de la plateforme de dialogue public-privé.

Nécessité de la fonctionnalité  du comité de suivi provincial

Le Coordonnateur  du PADMPME a profité de l’occasion pour démontrer la nécessité de rendre fonctionnel, le Comité technique de suivi provincial, tout en appelant les autorités provinciales de Kinshasa à s’impliquer. Ce comité, a-t-il dit, permettra à l’exécutif provincial de suivre de plus près, l’évolution des activités du projet.

Rappelons qu’un centre des PME répond au besoin de concevoir un centre sectoriel des PME, d’en définir les structures organisationnelles, de sélectionner les gestionnaires desdits centres des PME à travers un appel à proposition, de les accompagner dans la mise en œuvre effective des centres, d’apporter un appui à la communication du concept et d’encadrer l’écosystème dans les zones de Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi.

L’objectif général est d’assister l’Unité de coordination du Projet (UCP) dans la création et la mise en œuvre des Centres des PME, afin de renforcer les chaînes de valeur entre les grandes entreprises et les PME congolaises.

Il s’agira d’apporter un appui dans la sélection des investisseurs locaux, la mise en œuvre des centres et de proposer de l’assistance technique aux gestionnaires des centres. ACP/ Zng/GGK/MNI