Nord Kivu : Les FARDC mettent en garde la société civile pour  les communications fallacieuses

0
284

Beni,  21 mai 2021 (ACP).- Les forces Armées de la République démocratique du Congo mettent en garde les acteurs de la société civile du grand Nord pour des sorties médiatiques ainsi que toutes les communications publiques susceptibles de remettre en cause  le travail abattu  dans le cadre de l’état de siège, décrété par le  Chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi pour mettre fin aux massacres dans la région de Beni.

Le Lieutenant Antony Mwaluchay,  porte-parole des  opérations Sokola1 l qui réagissait,  devant la presse de Butembo,  à l’alerte  du président Moïse Kiputulu  de la société civile de la chefferie de Bashu faisant état de la présence des hommes armés  qui volent des  produits champêtres dans les pâturages de la région  de  Graben, a précisé   que les FARDC ne reconnaissent pas la présence d’un quelconque groupe armé   dans le Graben.

Il  invite les acteurs  de la société civile de recouper leurs informations et  de  passer par les  voies officielles avant  leur diffusion  de peur  de tomber  dans  l’intoxication  et la désinformation de nature à créer une psychose inutile au sein de la communauté.  Pour  ce type de comportement  est un danger  qui risque de saper  les entrepris pour le succès de l’état de siège ayant pour finalité le retour d’une paix durable et la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie de la République.

Selon Moïse Kiputulu, des hommes armés accompagnés des plusieurs vaches, qui  ont fait irruption dans la contrée, se sont  livrés  au vol des produits champêtres de la  population  qui a fui  l’activisme des forces négatives   dans la région. Il a demandé aux  forces de défense et  de sécurité d’intervenir  rapidement avant qu’il ne soit trop tard.

ACP/Fng/nig