Plaidoyer pour la pérennisation des actions à impact visible pour l’assainissement de la ville de Kinshasa

0
199

Kinshasa, 20 mai 2021 (ACP).- La Commissaire général à l’Environnement et développement durable du gouvernement provincial de Kinshasa,  Laetitia Bena Kabamba, a plaidé pour la pérennisation des actions à impact visible mais surtout pérennes de telle sorte que la population puisse rapidement adhérer, accompagner et avoir des gestes responsables en vue  d’assainir la ville province de Kinshasa, selon la vision du gouverneur Gentiny Ngobila.

Mme Laetitia Bena Kabamba a fait ce plaidoyer, mercredi, au cours d’une audience que lui a accordée en son cabinet de travail dans la commune de Gombe, le vice-Premier ministre en charge de l’Environnement et développement durable, Eve Bazaiba.

Selon Mme Laetitia Bena Kabamba, plusieurs sujets ont été évoqués au cours de cette entrevue, en rapport avec le secteur de l’environnement.

« Nous avons notamment, étudié comment la ville-province de Kinshasa peut être appuyée en ce qui concerne l’assainissement, conformément au programme du Chef de l’Etat, un milliard d’arbre à l’horizon 2030 », a-t-elle dit.

Elles ont aussi examiné les voies et moyens de travailler sur le reboisement dans la ville de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-Bopeto, consistant à changer des mentalités des Kinois et à tout assainir.

« Nous avons pris justement les dispositions de travailler notamment le mois prochain sur la journée de l’Environnement. Nous sommes encore en discussions mais, il s’agit de travailler sur les deux plans que sont le reboisement et l’assainissement », a-t-elle expliquée.

Pour Mme Bena,  l’objectif de cette stratégie est de conjuguer  les efforts  avec le ministère de l’Environnement, pour  faire de Kinshasa une mégapole attractive, rayonnante, résiliente et où il fait bon vivre.

La Commissaire général à l’Environnement et développement durable a remercié le vice-Premier ministre Eve Bazaiba pour sa disponibilité et son adhésion à cette vision de faire de Kinshasa, une ville propre.

« Nous sommes sur la même longueur d’onde », a-t-elle avoué. « La ville province de  Kinshasa a besoin du soutien du vice-Premier ministre en charge de l’Environnement et développement durable », a-t-elle dit, ajoutant : «Parce que nous savons que son leadership pourra nous permettre de faire de Kinshasa la province pilote pour ce genre d’actions ».

Mme Laetitia Bena Kabamba a profité de cette occasion, pour présenter ses civilités à Mme Eve Bazaiba et la féliciter pour sa nomination à la tète du ministère de l’Environnement et développement durable.. ACP/NIG