Ituri : ouverture d’une enquête pour élucider les causes de suicide d’un militaire des FARDC

0
647

Bunia, 24 mai 2021 (ACP).-Le commissariat urbain de la Police nationale congolaise (PNC) a ouvert une enquête pour élucider les causes  du suicide d’un militaire des FARDC  dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 au domicile d’un officier supérieur de l’armée où il était commis à la garde, a indiqué à l’ACP son commandant le commissaire supérieur adjoint Gérard Abeli Mwangu.

Il a expliqué que le soldat de première classe   Evariste Kitambala Katembo était  le présumé auteur de plusieurs coups de balles ayant semé psychose générale dans la ville de Bunia en général et particulièrement au quartier Yambi Yaya.

Le commissaire supérieur adjoint Gérard Abeli Mwangu a affirmé que trente-quatre(34) douilles d’arme AK47 ont été ramassées dans la chambre où il s’est donné la mort et une arme AK7 a été récupérée par les services spécialisés ajoutant que la dépouille du défunt militaire  a été  acheminée à la morgue de l’hôpital général de référence de Bunia.

Il a, au nom du commissaire divisionnaire adjoint Ngoy Sengelwa Kyo, commissaire provincial, demandé à la population de faire confiance à sa police, à tous les services de sécurité, aux autorités militaires légalement établies par la dénonciation de faits infractionnels.

Aux jeunes, le patron de la PNC/Ituri  leur demande  de se désolidariser de milices qui sèment mort et désolation parmi la paisible population avec plusieurs conséquences notamment le déplacement massif de populations qui sont hébergées dans quatre (4) sites de Bunia.

ACP/Fng/CKM/NKV