Des jeunes Nigérians manifestent contre l’insécurité à Abuja

0
265

Kinshasa, 25 mai 2021 (ACP).- Des groupes des jeunes ont dressé des barricades de pneus en feu sur la route entre Abuja et Kaduna, protestant contre la récurrence des kidnappings dans la périphérie de la capitale fédérale du Nigeria, a-t-on appris mardi des médias internationaux.

D’après ces sources, l’autoroute qui mène vers le nord du pays, au niveau du district de Tafa, a été bloquée durant de longues heures, des dizaines de camions et des citernes étaient toujours bloqués lundi à la mi-journée.

De plus, le commissariat de Gauraka a été complètement détruit par les protestataires. La police de l’Etat nigérian du Niger, frontalier de Tafa, a confirmé lundi l’enlèvement de six personnes dans la nuit de dimanche à lundi, mais a par ailleurs condamné les manifestations menées, « Ça ne va pas ! Ça devient hors de contrôle », confie un manifestant. « A chaque fois, c’est la même chose: les forces de sécurité arrivent trop tard, une fois que les kidnappeurs sont partis » a clamé un jeune.

Selon les médias locaux, douze personnes ont été enlevées sur cette route entre Abuja et Kaduna, rien que la semaine dernière. Ces enlèvements visaient auparavant les citoyens riches ou les travailleurs expatriés dans le milieu du pétrole, mais ils se sont désormais étendus à toutes les classes sociales. ACP/ZNG/Cfm