Le chef de l’ONU exprime son inquiétude face à l’atterrissage forcé de l’avion de passagers à Minsk

0
224

Kinshasa, 25 mai 2021(ACP).- Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a exprimé sa profonde inquiétude concernant l’atterrissage apparemment forcé d’un avion de ligne au-dessus de la Biélorussie et la mise en détention subséquente d’un journaliste biélorusse qui se trouvait à bord, a-t-on appris mardi des médias étrangers.

Le chef de l’ONU a réclamé une enquête complète, transparente et indépendante sur cet incident troublant et a exhorté toutes les parties concernées à coopérer à l’enquête, a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole de M. Guterres dans un communiqué.

Le vol, assuré par la compagnie irlandaise Ryanair, se rendait d’Athènes à Vilnius avant d’être informé par les autorités biélorusses d’une « menace potentielle pour la sécurité à bord et a reçu pour « instruction de se dérouter vers l’aéroport le plus proche, que celui de Minsk, a indiqué Ryanair dans un communiqué dimanche.

Le directeur du département de l’aviation du ministère des Transports biélorusse, Artem Sikorsky a déclaré lundi aux journalistes que le pays avait reçu une alerte à la bombe concernant ce vol. ACP/ZNG/Cfm