Le ministre du Développement rural s’imprègne de l’état des bornes fontaines dans la ville de Kinshasa

0
385

Kinshasa, 25 mai 2021(ACP).-Le ministre d’Etat en charge du Développement rural, François Rubota s’est imprégné, lundi, de l’état de  quelques bornes fontaines construites dans les différentes communes périphériques de la ville de Kinshasa, a appris mardi l’ACP du ministère du Développement rural.

Il s’est rendu à N’sele, dans la commune urbaine et rurale située dans la partie Est de la ville de Kinshasa, au quartier Mpasa où il a déploré l’état dans lequel se trouve la borne fontaine dénommée « Chérubin » qui dessert l’eau potable à plus de 7.000 (septe milles) habitants, avant de constater avec regret que les gestionnaires de ces bornes fontaines sont incapables de remplacer un robinet qui coûte de 10.000 (dix mille) FC endommagé, et ce en dépit des recettes journalières et mensuelles estimées respectivement à plus de 30.000 (trente mille) FC et 900.000 (neuf cent mille) FC.

Le ministre du Développement rural  a également  visité, dans la même commune de la N’sele, au quartier Laurent Désiré Kabila, le forage dit Bel air  qui a un réservoir de 75 (soixante-quinze) mètres cubes posé sur un tour métallique de 10 (dix)mètres de hauteur, avec un réseau de 10 (dix) bornes fontaines dont 9 (neuf) qui sont opérationnelles.

Satisfecit du ministre Rubota sur la gestion du site de fourniture d’eau à Mikonga II

 Dans la poursuite de sa visite,  le ministre Rubota s’est rendu au quartier Mikonga II où il a visité  des bornes fontaines placées dans cette partie de la capitale. Le ministre s’est réjoui de la gestion de ce site de fourniture d’eau potable qui a acquis sur fond propre un groupe électrogène  de 22 K.V.

A Kinkole, François Rubota a visité le forage de Mikala II qui a un cervier de 105 (cent cinq) mètres  cubes posé sur une tour métallique de 10 (dix) mètres, disposant d’un réseau de 11 (onze) bornes fontaines desservant ainsi l’eau potable à plus de 20.000 (vingt mille) habitants dans cette partie de capitale, avant de se rendre à l’académie de la police, au village Kimpoko dans la commune de Maluku, pour visiter le forage construit avec une capacité de 32 (trente-deux) mètres cubes.

Enfin, il s’est rendu au village Kingakati, dans la commune de la N’sele où il a visité un forage d’eau nouvellement et qui dessert en eau potable plus de 2.000 (deux mille) habitants de ce village.

A l’issue de sa visite d’inspection, le ministre de développement rural a fait savoir que le gouvernement,  à travers son ministère, s’est déjà mis à l’œuvre pour élaborer un programme  prendra en charge les infrastructures de base, l’eau, l’assainissement et les routes de desserte agricole. ACP/ZNG/Cfm