Ituri : renforcement du partenariat police-jeunesse pour appuyer l’état de siège

0
161

Bunia, 26 mai 2021 (ACP).- Le maire de la ville de Bunia sortant, Ferdinand Fimbo, a appelé mardi toutes les structures des jeunes surtout celles réunissant les conducteurs des motos à la vigilance et à la prise de conscience afin de lutter contre la criminalité au chef-lieu de la province de l’ituri en ce moment d’état de siège, à l’issue d’une rencontre organisée dans la salle des réunions de la mairie de Bunia dans le cadre de partenariat PNC-Jeunesse à l’intention des représentants des jeunes et de certaines associations. «Etat de siège, un moment particulier où on est à la recherche de la paix, en dépit de déficit dans la communication et des convocations des jeunes signalés dans des quartiers, j’appelle les jeunes à remonter la vigilance et à prendre conscience face au déraillement observé dans le chef de certains jeunes voire la banalisation des vies humaines», a-t-il fait savoir.

Après ces échanges, le Commandant urbain de la PNC/Bunia, le commissaire supérieur adjoint Gérard Abeli Mwangu, a formulé une série des recommandations à la jeunesse pour appuyer l’état de siège.

Le respect des lois du pays, les autorités établies, la dénonciation de tout mouvement suspect, signaler les caches d’armes, payer les impôts afin de permettre au gouvernement de fonctionner, sensibiliser leurs collègues,  éviter de circuler après 21 heures, éviter la consommation abusive des boissons fortement alcoolisées.

Il a précisé qu’à la suite de ce partenariat avec les jeunes, que ces derniers ne pensent pas qu’ils deviennent des intouchables parce que, a-t-il dit, il y aura des arrestations au cas où certains excelleraient dans le mal.

ACP/Fng/ODM/Fmb