Le bourgmestre de la commune de Lemba invite ses administrés à se procurer de l’autorisation de morcellement

0
207

Kinshasa, 26 mai 2021 (ACP).- Le bourgmestre de la commune de Lemba, Jean Nsaka, a invité, mercredi, ses administrés à posséder l’autorisation de morcellement des parcelles légales livrées par ses services spécialisés, au cours d’une tournée effectuée particulièrement au quartier Salongo.

L’autorité municipale a fait savoir que certains cas de morcellement n’ayant pas été autorisés à la commune perturbent la numérotation des parcelles.

Il a, par ailleurs, découragé ces derniers à recourir à l’entreposage des matériaux de construction sans autorisation de l’autorité municipale, en vue d’éviter des éventuels troubles de circulation.

« Un arrêté du gouverneur de la ville de Kinshasa interdit strictement d’entreposer sans autorisation légale ou de déposer des matériaux de construction le long des voies publiques, notamment le container, le sable, les moellons ainsi que d’abandonner des épaves des véhicules », a-t-il dit.

M. Nsaka a affirmé que beaucoup de parcelles sont morcelées sans l’autorisation de l’Etat, situation qui crée souvent des problèmes chez les acquéreurs lorsque la commune ne les reconnait pas. « Nous sommes descendus sur le terrain pour faire comprendre à la population que c’est l’État seul qui donne l’ordre de morcellement de parcelle en vue de protéger les acheteurs de tout conflit y relatif».

Il a, par ailleurs, demandé lors de son passage aux vendeurs œuvrant à dans sa municipalité de couvrir les produits alimentaires exposés sur les étalages pour éviter la contamination des certaines maladies, avant de  rappeler l’interdiction de la vente de l’eau en sachet.

Jean Nsaka a, à cette occasion, inspecté les travaux de réhabilitation effectués sur le croisement des avenues By pass et Kiyimbi pour se rassurer de leur évolution. ACP/Fng/ODM/Fmb