« Kinshasa now », le deuxième film de Marc-Henri Wajnberg illustrant la situation des enfants de la rue à Kinshasa

0
772

Kinshasa, 27 mai 2021 (2021).- La Maison « Wajnbrosse production » a présenté mercredi, dans le hall de la Trust Merchant Bank (TMB), dans la commune de Gombe, le film « Kinshasa now », du cinéaste belge Marc-Henri Wajnberg,  illustrant la situation des enfants de la rue de la ville de Kinshasa.

D’après le réalisateur et producteur Marc-Henri Wajnberg, ce  support audiovisuel de 20 minutes, a été tourné dans un décor réel, avec de vrais comédiens jouant leurs propres rôles, rapportant l’histoire d’un jeune au nom de Mika, âgé de 14 ans, chassé de chez lui et qui se retrouve dans les rues de Kinshasa, dans l’optique de rendre compte de l’existence de ces enfants et de questionner ce phénomène.

Lors de mes voyages,  a dit Marc-Henri Wajnberg : « j’ai été touché par la situation des enfants de la rue. Ils sont 35 000 à vivre et dormir dans les rues de Kinshasa. J’ai voulu apporter une lumière sur ce phénomène qui me touchait profondément, ajoutant que « les différentes séquences que l’on peut voir dans le film en réalité virtuelle sont inspirées de leurs parcours de vie. J’ai opté pour quarante chemins possibles pour mettre en avant la pluralité des histoires de ces enfants. », a-t-il expliqué, affirmant que dans

« Kinshasa now », ces enfants ont fait entendre entièrement leur la voix.

« A cet effet, des castings ont été organisés des enfants de la rue en vue de jouer leur propre rôle et à la fin du tournage, nous avons discuté de leur avenir. Ensemble, nous avons visité de nombreux centres de réinsertion », a déclaré le cinéaste, affirmant que trois garçons sont retournés dans leurs familles après quelques semaines d’apprentissage dans un centre et le quatrième vient d’être diplômé d’une formation de boulanger.

 Premier film en réalité virtuelle sur les enfants de la rue de Kinshasa

Par ailleurs, M. Marc-Henri Wajnberg a affirmé que « Kinshasa now »   est son premier film en réalité virtuelle sur les enfants de la rue de Kinshasa,  réalisé  dans un contexte  où il devait faire face à des situations complexes. « Certaines situations peuvent être plus problématiques ou plus dangereuses et l’interactivité permet d’en prendre conscience».

« Les enfants de la rue de Kinshasa m’ont touché, je ressentais l’envie de leur donner une place non négligeable dans mon parcours artistique. J’avais envie avec « Kinshasa now » de donner au spectateur la sensation d’être actif. Non seulement par les choix qu’il fait mais également par l’utilisation de l’immersion dans la réalité virtuelle » a-t-il martelé.

Par contre à la jeune fille, Chancelvie, elle s’est retrouvée dans un centre pour filles et a décidé de repartir vivre dans la rue.

Par ailleurs, ce film en réalité virtuelle « Kinshasa now » d’une durée de 20 minutes qui se regarde dans un casque VR comme dans la vraie vie, le champ d’action est à 360 degrés, ce qui permet une immersion totale est une expérience où le spectateur est plongé, grâce à un casque VR 360°, au milieu des rues de Kinshasa tout en découvrant le quotidien d’un enfant de la rue.

Il a déjà été vu dans une vingtaine de pays, une trentaine de villes grâce à sa sélection dans 22 festivals. Kinshasa now a reçu 9 Grand Prix. Cependant, une tournée de promotion en RDC, pendant un mois du 25 mai au 23 juin 2021, est prévue dans quatre villes dont Kinshasa, Goma, Lubumbashi et Mbuji-Mayi toujours avec l’accompagnement de la Trust Merchant Bank, très engagée dans le social et surtout dans des actions au profit des enfants de la rue en RDC.ACP/ Zng/GGK