Haut-Lomami : le gouverneur intérimaire Denis Ngandu Ngoy destitué par l’Assemblée provinciale

0
322

Kamina, 29 mai 2021 (ACP).- Le vice- gouverneur et gouverneur intérimaire du Haut-Lomami, Denis Ngandu Ngoy, a été destitué de ses fonctions vendredi par l’Assemblée provinciale de la place, au cours de la séance plénière consacrée à la question orale avec débat lui adressée par le député provincial Séraphin Mukaya Maloba Mwana.

Au cours de la même séance plénière, un autre député provincial Samuel Yumba Mwana Bute, a introduit la motion incidentielle dont le vote a abouti à la déchéance du gouverneur intérimaire Denis Ngandu Ngoy par 17 députés ayant voté pour son départ sur 20 députés présents avec proposition de le mettre en accusation à la cour de cassation.

L’auteur de la question orale reproche notamment à Denis Ngandu Ngoy les détournements des derniers publics, l’excès de pouvoir, les fautes de gestion, l’entretien de l’anarchie, le désordre avéré dans l’affectation irrégulière du personnel employé et rémunéré par la
province, la rémunération des emplois fictifs, le manque de stratégie et politique agricole, l’exaspération de conflits coutumiers sur l’ensemble de la province avec son corollaire de pertes en vies humaines.

Le déchu avait accédé à cette fonction de vice-gouverneur grâce à sa qualité de « colistier » de Marcel Lenge Masangu Mpoyo élu gouverneur du Haut-Lomami, le 13 avril 2019, par l’Assemblée provinciale au second tour avec 16 voix sur 28 votants,.

Denis Ngandu Ngoy a dirigé, à titre intérimaire, la province du Haut-Lomami depuis le 08 novembre 2019 à la suite de la déchéance du gouverneur Marcel Lenge Masangu Mpoyo par l’Assemblée provinciale.

Il a été assisté durant tout ce temps, soit pendant une année, six mois, deux semaines et quatre jours avec une équipe de ministres du gouvernement provincial sortant ayant déjà touché, chacun, son décompte final mais, convertis en ministres intérimaires.

C’est pour la troisième fois que l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami déchoit l’autorité provinciale. Le premier fut le gouverneur Célestin Mbuyu Kabango Mukolwe du parti
politique PPRD et qui avait comme vice-gouverneur Néné Nkulu Ilunga du parti politique AFDC, accusé de mauvaise gestion financière destituée en mai 2017.

Il est suivi de Marcel Lenge Masangu Mpoyo, candidat indépendant, élu en avril 2019 et déchu le 08 novembre de la même année sur base de la motion de déchéance du député provincial Samuel Yumba Mwana Bute qui l’avait accusé d’incompétence.
Un autre intérimaire n’est pas encore désigné pour cette province. ACP/C.Lutete/Fmb