Clôture à Kinshasa de trois jours de la phase préparatoire du civisme routier

0
280
Les routes de Kinshasa n'ont pas des voies spécifiques pour les motos. Motards et conducteurs des autres véhicules roulent sur les mêmes voies. Les passagers des motos n’hésitent pas à décrocher leurs téléphones pendant qu’ils roulent.

Kinshasa, 30 mai 2021(ACP).- Le coordinateur adjoint de la structure dénommée : Coordination pour le changement de mentalités (CCM), un Service spécialisé de la Présidence de la République, Justin Bendesana, a clôturé vendredi 28 mai dernier,  dans la commune de la Gombe à Kinshasa, la formation de la phase préparatoire de la campagne de sensibilisation au civisme routier, à l’attention de plus de 300 (trois cents) volontaires élargis aux éléments de la Police de circulation routière (PCR) ainsi que ceux de la Commission nationale de prévention routière (CNPR).

Selon le coordonnateur adjoint Justin Bendesana, l’objectif de cette formation de sensibilisation est d’équiper les jeunes volontaires disposés à accompagner la PCR, non seulement dans la régulation de circulation à travers la ville de Kinshasa, mais aussi pour sensibiliser les usagers de la route à adopter les bonnes pratiques et à la population à mieux se comporter sur la voie publique.

Pour le directeur du Centre d’excellence en formation de changement de mentalités, Marcel Mbiyangandu Kadiata, le thème choisi pour cette campagne était en rapport avec la problématique des embouteillages dus à un certain nombre d’éléments, notamment l’état des routes, les motocyclistes qui ne respectent pas le code de la route. ACP/CL/May