Denise Nyakeru Tshisekedi au chevet des sinistrés de l’éruption du Nyiragongo

0
561

Kinshasa, 30 mai 2021 (ACP).- Une équipe technique de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi   a, au nom de la Première Dame de la République, Denise Nyakeru Tshisekedi,  remis dimanche 30 mai 2021, un lot important de vivres et non vivres à  l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) qui assure la surveillance permanente des activités sismiques des volcans de la région, indique un communiqué de sa Fondation (FDNT) reçu le même jour à l’ACP.

Au sein de cette structure, plus de 350 personnes sont à pied d’oeuvre 24h/24h pour surveiller les activités dans les cratères des volcans et dans les alentours afin de conseiller le gouvernement sur les actions à prendre en faveur des populations qui environnent les sites volcaniques.

«Maman Denise Nyakeru Tshisekedi nous a envoyé ici à Goma depuis plusieurs jours pour aider les sinistrés de l’éruption du Nyiragongo », a déclaré la responsable du social au sein de la fondation de la Première Dame, Mme Sarah Biselele précisant :  « Aujourd’hui, nous sommes venus vers vous parce que c’est grâce à votre travail de surveillance et d’étude des activités de ces volcans que les autorités prennent des mesures pour nous protéger. Nous n’avons pas beaucoup de moyens, les besoins sont immenses mais, nous vous avons apporté ces vivres et non vivres pour vous aider aussi».

La fondation Denise Nyakeru Tshisekedi prévoit également d’autres actions en soutien aux efforts des gouvernements provincial et national, indique la même source, soulignant que la délégation va se rendre notamment à Sake, Rutshuru et Kibumba où des milliers d’habitants de Goma ont trouvés refuge répondant au mot d’ordre du gouverneur militaire du Nord-Kivu en prévention d’une probable nouvelle catastrophe naturelle.

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi aux côtés de la population de Goma et du Nord-Kivu

La Fondation  Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT)   a dépêché  une équipe technique à Goma, au Nord-Kivu,  pour évaluer les premières urgences et les besoins des déplacés afin  de définir un plan d’action de la Fondation qui viendrait en appui au travail des autorités locales et des ONG qui participent aussi à l’aide d’urgence apportée à cette population désœuvrée.

Selon le même communiqué, la Première dame est très touchée par la situation de précarité des déplacés de Goma qui ont quitté la ville pour se protéger de l’irruption soudaine du volcan Nyiragongo intervenue le  22 mai dernier.

Après avoir présenté ses civilités au gouverneur de province et participé à une réunion avec la commission de gestion de la crise mise en place par les autorités provinciales, l’équipe de la FDNT s’est rendue dans la localité de Saké, où un nombre important de gomatraciens a trouvé  refuge. ACP/Lwizi