L’ACF conditionne la reprise de ses activités dans la zone de santé de Djugu en Ituri à l’amélioration de la situation sécuritaire

0
742

Bunia, 30 mai 2021(ACP).- L’Ong internationale Action contre la faim (ACF) conditionne la reprise de ses activités dans la zone de santé de Djugu précisément à Drodro, à l’amélioration de la situation sécuritaire dans cette entité, renseigne le communiqué de presse de cette organisation humanitaire de droit français signé par son directeur en République Démocratique du Congo (RDC) Benjamin Vienot.

L’ACF justifie la suspension de ses activités dans la localité de Drodro suite aux manifestations et tensions entre communautés et au pillage de ses bureaux dans la même localité laissant ainsi de milliers de personnes sans aide humanitaire vitale, renseigne la source.

« En tant qu’ONG, nous respectons les principes humanitaires, nous sommes neutres, apolitiques et impartiaux. Notre action est uniquement guidée par les besoins et les souffrances des habitants de l’Ituri. Nous avons reçu les messages de soutiens locaux et nous espérons que nous pouvons reprendre nos activités dans peu de temps si la situation sécuritaire s’améliore« , souligne Benjamin Vienot.

Au delà de dégâts matériels, rassure le responsable de l’ACF/RDC dans sa note, les membres de son organisation jadis basés dans la localité sous examen sont saints et saufs mais particulièrement choqués par la violence des évènements certains ont été évacués vers la ville de Bunia afin d’être mis en sécurité et de bénéficier une prise en charge psychologique.

Et de poursuivre : « nous condamnons fermement cette attaque et qui auront des conséquences terribles sur la population car nous sommes aujourd’hui contraints de suspendre nos activités jusqu’à nouvel ordre sur la zone de Djugu et donc laisser de milliers des personnes sans aide humanitaire vitale« 

Depuis décembre 2020, relève la source, plus de 68.000 personnes dont les enfants malnutris et des adultes vulnérables ont eu accès à des soins de santé primaire grâce aux interventions de l’ACF via de cliniques mobiles et au sein de cinq structures de santé dont celle de Drodro.

Par ailleurs, près de 28.000 personnes vivant dans les sites de déplacés de Drodro et de Rhoo ainsi que 8.500 personnes déplacées et issues de communautés hôtes vivant dans les villages bénéficient quant à elles l’accès à l’eau potable et aux structures d’hygiène et assainissement.

La province de l’Ituri fait face depuis 2017 a un conflit armé nourri par de tensions intercommunautaires qui s’est aggravé en janvier 2019 puis en Avril 2020. Les affrontements ont largement dégradé la situation humanitaire sur place. 1,5 millions de personnes sont déplacées internes et près de 2,8 millions ont besoin d’aide humanitaire en Ituri.

ACF est présente en RDC depuis 1997 et intervient aujourd’hui auprès de 1,3 millions de personnes dans les provinces de Kinshasa, de l’Ituri, Kasaï, Kasaï Oriental et du Nord-Kivu à travers de projets de nutrition, sécurité alimentaire, santé mentale et de renforcement de l’accès à l’eau, à l’hygiène et assainissement. ACP/CL/May